2167 - Un projet de réalité virtuelle autochtone

Activité image
Activité Entete

2167 - Un projet de réalité virtuelle autochtone

Danis Goulet, Scott Benesiinaabandan, Postcommodity, Kent Monkman

Exposition
du 12 au 16 décembre 2017

Causerie
samedi 16 décembre 2017, de 16 h à 17 h
avec l'artiste Scott Benesiinaabandan

Un projet de réalité virtuelle commandé et produit par le TIFF, imagineNATIVE, Pinnguaq et Initiative for Indigenous Futures (IFF).

      

Dans le cadre de Canada à l’écran, une initiative du TIFF à l’occasion du 150e, quatre cinéastes et artistes autochtones – Danis Goulet, Kent Monkman, Scott Benesiinaabandan et le collectif artistique interdisciplinaire Postcommodity – ont été mandatés pour créer des projets de réalité virtuelle imaginant la vie autochtone dans 150 ans.

« Les Premières Nations ainsi que les peuples Métis et Inuit doivent toujours composer avec le passé. Nous vivons avec les répercussions de décisions et d’actions entreprises sept générations avant nous, et nous savons que nos actions d’aujourd’hui auront elles aussi un impact sur les sept prochaines générations. 2167 imagine des variantes de ce à quoi le futur autochtone pourrait ressembler. Et cet acte d’imaginer notre futur en soi est une riposte à la domination coloniale, qui préfère que nos images, nos histoires et notre existence demeurent historiques et limitées au passé.

En tant qu’Autochtones, notre présence même dans le présent est politique. Notre existence même est un acte de résistance devant plus de 150 ans de politiques d’État conçues pour nous éradiquer de Turtle Island, mais aussi devant une culture dominante qui requiert notre disparition afin d’accéder à la destinée qu’elle a elle-même prédéterminée. 2167 soutient que dans le futur, nous serons encore ici, comme nous l’avons toujours été. Elle exige des États occupant actuellement ces terres qu’ils pallient leurs actions contre nous non seulement dans le passé et dans le présent, mais aussi dans le futur. 2167 n’est pas qu’une date, mais bien un cri de survie, d’endurance, de triomphe. Voici notre destinée. Bienvenue dans notre futur. » Jesse Wente

Un formulaire de consentement devra être signé sur place pour l’expérience 2167. Faites attention :
- Les enfants de moins de 13 ans ne sont pas autorisés à utiliser l’équipement VR.
- Pendant le visionnage, certaines personnes peuvent ressentir des étourdissements, des crises d’épilepsie, des contradictions oculaires ou musculaires, des pertes de mémoire déclenchées par des éclairs lumineux ou par certains motifs.
- Si vous ressentez de l’inconfort ou des effets néfastes qui pourraient avoir des conséquences sur votre santé, veuillez nous le faire savoir immédiatement afin que nous puissions interrompre l’expérience et retirer votre casque en toute sécurité.
- Vous devez être conscient de votre environnement physique.
- Un bénévole et / ou animateur du Tour 2167 peut être amené à fournir une assistance pour vous permettre de profiter de votre expérience de réalité virtuelle au maximum. Cela peut inclure des actions telles que : s’assurer que le casque est bien fixé sur votre tête, vous guider pour que vous puissiez localiser et utiliser les réglages à votre disposition, et enfin, retirer le casque en toute sécurité une fois l’expérience terminée.

Activite Bas de page

Danis Goulet

Danis Goulet est coprogrammatrice du volet Short Cuts du TIFF. Anciennement directrice artistique d'imagineNATIVE Film + Media Arts Festival, elle a organisé de nombreux projets de courts métrages primés, parmi lesquels Embargo Collective I et II. Goulet a développé des initiatives pour le Conseil des arts de Toronto et pour le festival Images, en plus de faire partie du comité de programmation du Worldwide Short Film Festival du Centre canadien du film. Les films qu'elle a réalisés ont été présentés dans plusieurs festivals d'ici et d'ailleurs, notamment au TIFF, à la Berlinale, à imagineNATIVE et à Sundance. Elle est ancienne participante du TIFF Talent Lab et du programme Drama Prize de l'Institut national des arts de l'écran. D'origine crie et métisse, Goulet est née à La Ronge, en Saskatchewan, et réside actuellement à Toronto.

Scott Benesiinaabandan

Scott Benesiinaabandan est un artiste intermédiatique d'origine anishinaabe qui pratique principalement la photographie, la gravure et la vidéo. Il a effectué des résidences internationales à Parramatta Artist Studios (Australie, 2012) et à la Context Gallery (Derry, Nord de l'Irlande, 2010), en plus d'avoir obtenu la résidence attribuée par l'Université Lethbridge/Royal Institute of Technology iAIR (2013). Actuellement basé à Montréal, il a récemment terminé un programme de bourse de production en nouveaux médias du Conseil des arts du Canada avec OBx Labs/Ab-tech et l'Université Concordia. Au cours des quatre dernières années, Benesiinaabandan a reçu plusieurs bourses du Conseil des arts du Canada, du Conseil des arts du Manitoba et du Conseil des arts de Winnipeg. Il a participé à de nombreuses expositions collectives au Canada et aux États-Unis, dont Flatter the Land/Bigger the Ruckus (Harbourfront, 2006), Subconscious City (Winnipeg Art Gallery, 2008) et Ghost Dance (Ryerson Image Centre, 2013). Parmi ses expositions en solo se trouvent unSacred (Gallery 1C03, 2011) et Mii Omaa Ayaad/Oshiki Inendemowin (Sydney, 2012).

Postcommodity

Postcommodity est un collectif artistique interdisciplinaire composé de Raven Chacon, Cristóbal Martínez et Kade L. Twist. Leur objectif est de promouvoir un discours constructif qui remet en question les processus sociaux, politiques et économiques qui déstabilisent les communautés et régions géographiques. Ils favorisent aussi la diffusion des récits autochtones d'autodétermination culturelle dans la sphère publique. Postcommodity a reçu des bourses des institutions suivantes : Joan Mitchell Foundation (2010), Creative Capital (2012), Art Matters (2013), Native Arts and Cultures Foundation (2014) et Mid Atlantic Arts Foundation (2017). Le collectif a exposé ses œuvres au Canada et à l'étranger, notamment à Contour 5 Biennal of the Moving Image (Mechelen, Belgique), Nuit Blanche (Toronto), la 18e Biennale de Sydney, le Scottsdale Museum of Contemporary Art, la Biennale Whitney 2017, Art in General (New York); documenta14 (Athènes et Kassel) et sur la frontière É.-U./Mexique, où se trouve leur installation de land art historique Repellent Fence.

Kent Monkman

Kent Monkman est un artiste canadien de descendance crie qui est reconnu pour ses interprétations provocantes de paysages nord-américains romantiques. Les thèmes qu'il privilégie sont la colonisation, la sexualité, la perte, la résilience et les aspects complexes de l'expérience autochtone d'hier à aujourd'hui. Il les explore à l'aide de médiums variés, notamment la peinture, le cinéma, la vidéo, la performance et l'installation artistique.