Art Audio / Territoires électroniques : production sonore autochtone féministe

© G. Inutiq, 2016

Activité image

© G. Inutiq, 2016

Activité Entete

Art Audio / Territoires électroniques : production sonore autochtone féministe

Formateur technologie sonore : Stéphane Claude
Formatrice technologie musicale : Jackie Gallant

Assistant pédagogique : Stéphane Claude

Formation
les 19-20 et 26-27 novembre 2016, de 10 h à 17 h

Inscriptions
du 27 octobre au 16 novembre

La formation sera donnée en français par des formateurs bilingues.

Objectifs
Cette formation favorise la création, la production et la diffusion de musique électronique à partir d’une vision féministe autochtone.

Inspirée par la force et la résilience des femmes autochtones, la formation Territoires électroniques : production sonore autochtone féministe s’inscrit dans un mouvement de conscientisation et d’actions positives afin d’induire une vision de changements pour le futur.

Les milieux de la création sonore et de la musique diffusée en ligne sont actuellement en pleine révolution culturelle, économique et technologique. Les réalités collectives font ainsi écho aux multiples possibilités d’expression et d’acquisition de compétences. Les puissances individuelles et environnementales seront conjuguées au feedback physique que procurent les instruments de musique électronique.

Méthodes
Cette formation puise son inspiration dans les relations entre les corps, les cours d’eau et les flux électroniques. Les participantEs seront plongéEs dans un contexte créatif et technique collectif tout au long du processus de composition, de performance, d’enregistrement, de montage, de mixage et de matriçage d'un projet musical conceptuel en ligne.

Les contenus abordés regroupent des thèmes actuels :
- l’art audio, la synthèse modulaire, la dark ambient, les drones et les paysages acoustiques ;
- Les clés d'introduction aux étapes de production d'un album numérique conceptuel distribué en ligne (HD, iTunes, mp3, FLAC, OGG, etc.).

L'approche sera axée sur l'utilisation d'instrumentation physique, analogique et numérique dans les relations hybrides et bénéfiques que comportent les ressources personnelles des musicienNEs et celles d’un studio de son professionnel.

Préalables
- Être artiste professionnelLE, créateurTRICE ou travailleurSE culturelLE;
- Une expérience de composition performative avec les instruments de musique électronique est un atout;
- Être travailleurSE autonome ou travailleurSE salariéE d'une entreprise non assujettie à la Loi du 1 % en formation*;
- S'engager à être présentE à toutes les étapes de la formation.
* Toute entreprise dont la masse salariale annuelle est de plus d'un million de dollars est assujettie à la Loi du 1 % en formation. (formation Emploi-Québec)

Nombre de participants : maximum 8
Période d’inscription : du 27 octobre au 16 novembre 2016
Contactez le Laboratoire nouveaux médias par téléphone ou par courriel : 514-844-3250, poste 230 ou lab@oboro.net.
Coût : 125 $ incluant les taxes
Horaire : les 19-20 et 26-27 novembre 2016, de 10 h à 17 h

POLITIQUES
Réservation / paiement
Les réservations peuvent être effectuées par téléphone ou par courriel, toutefois le paiement complet doit être réglé pour que l'inscription soit valide. Les options de paiement sont : carte de crédit (Visa ou Mastercard), chèque ou argent comptant. L'inscription à un atelier est non transférable.

Remboursement
OBORO n'accorde aucun remboursement des frais d'inscription sauf en cas de maladie (avec billet de médecin) ou de force majeure. En ces circonstances, les frais d'inscription sont transférables à un autre atelier ou à un service du Laboratoire nouveaux médias.

Annulation de l'atelier
OBORO se réserve le droit d'annuler les formations en tout temps et sans préavis. Les frais d'inscription sont alors remboursés en totalité.

Activite Bas de page

Geronimo Inutiq

Geronimo Inutiq est artiste multimédia, musicien électronique et DJ. Son exposition solo ISUMAGINAGU a été présentée à Galerie 101 durant le festival Asinabka à Ottawa (Ontario). ARCTICNOISE a été exposé à Trinity Square Video (Toronto), grunt gallery (Vancouver), et AKA artist-run (Saskatoon). Inutiq a contribué par le biais de vidéos aux expositions Beat Nation ainsi qu’au festival d’arts médiatiques ImagineNative 2015, à A-Space Gallery (Toronto). Il a effectué des prestations en direct et du deejaying au festival Transmediale à Berlin, au Musée de la civilisation à Québec, au Centre national des Arts à Ottawa, et a composé des thèmes de films ainsi que pour la télévision (Inuit Broadcasting Corporation et ONF). Geronimo Inutiq est originaire de l'Arctique, et habite depuis longtemps Montréal, ayant des racines tant au Québec que dans le Grand Nord.

Stéphane Claude

Stéphane Claude est un compositeur de musique électronique_acoustique et ingénieur du son. Ses recherches sont axées sur le développement et l'intégration de structures conceptuelles et physiologiques à des contextes d'installations et de performances. Ses intérêts portent sur la communication d'esthétiques formelle et physique en tant qu'expériences transductives par le biais du traitement audionumérique, des paramètres de l'acoustique et des espaces sonores. Ses productions ont entre autres été publiées par ATAK (Japon), LINE, DRAGON’S EYE RECORDINGS (États-Unis), ORAL (Canada). Il est le cofondateur de la cellule de recherche artistique Ælab avec l'artiste et professeure Gisèle Trudel. En tant que consultant audio, il a participé à la conception, la production et l’intégration d’espaces de présentation, de studios de création et de production analogiques et numériques, tant dans les centres d’artistes, les institutions que les lieux indépendants.

Jackie Gallant

Jackie Gallant est une musicienne, compositrice, interprète et vidéaste qui crée, improvise et joue pour le milieu de la danse, de la vidéo et du cinéma. Depuis ces débuts comme batteuse dans divers groupes de rock, elle a cumulé plusieurs tournées internationales (avec La La La Human Steps et Lesbians on Ecstasy, entre autres). Elle a travaillé jusqu’à ce jour comme conceptrice sonore pour de nombreux artistes. Récemment, elle a collaboré avec l'actrice/réalisatrice Marie Brassard, l’interprète Sarah Williams et la vidéaste Sabrina Ratté à la pièce Moving in This World. À l’automne 2015, en plus de collaborer encore une fois avec les danseurs/chorégraphes Karen Fennell et George Stamos, elle a réalisé une comédie musicale (POD~the musical) dans le cadre du festival Phénomena. Dans son travail, elle utilise le son et la vidéo pour créer des œuvres qui traitent et déconstruisent la culture pop avec humour et une subtile subversion.