Art et audiodescription

© C. Lemay, 2012

Activité image

© C. Lemay, 2012

Activité Entete

Art et audiodescription

Résidence du 3 septembre 2019 au 12 juin 2020

Dans le cadre du projet Interroger l’accès : ressources pour les artistes et les organismes

     

Au cours de cette résidence de recherche et création, je propose de réaliser un projet d’audiodescription destiné aux personnes ayant des limitations visuelles. Actuellement, au Canada, les services d’audiodescription (ou vidéodescription) se développent dans le milieu télévisuel, particulièrement chez les grandes chaînes. Je travaille dans le domaine depuis quelques années.

« La vidéodescription consiste en une description orale des principaux éléments visuels d’une émission, comme les paramètres, les costumes et le langage corporel. La description est ajoutée pendant les pauses dans le dialogue et elle permet au téléspectateur de se représenter mentalement ce qui se passe dans l’émission. » (1)

Dans le cadre de ma recherche, j’aimerais réfléchir aux enjeux liés à cette problématique d’accessibilité en l’élargissant au milieu de l’art, soit les centres d’artistes, les galeries d’art et les musées. Comment décrire une œuvre d’art visuelle avec les mots? Peut-on traduire une impression laissée par une œuvre? Quels liens se développent entre la personne malvoyante et celle qui l’accompagne? La perception de l’une peut-elle influencer celle de l’autre et vice versa? Dans ma pratique artistique, je m’intéresse depuis longtemps au langage, à la voix et à la traduction, et de là est né mon intérêt pour l’audiodescription. Je souhaite que cette recherche ouvre de nouvelles pistes de réflexion quant aux meilleures pratiques d’accès mais aussi au potentiel créatif d’une telle activité. 

(1) Source : Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes (CRTC)

Activite Bas de page

Claudette Lemay

Depuis les années 1990, Claudette Lemay développe un corpus d’œuvres vidéo, audio et photographiques. Son travail a fait l’objet d’expositions collectives et personnelles aux plans national et international (Mexique, France, Finlande) et a été présenté dans plusieurs événements à travers le monde, dont le Festival international du film sur l’art (Montréal), les Instants vidéo (Marseille), WRO, Biennale internationale des arts médiatiques (Wroclaw). Elle a complété en 2011 une maîtrise en arts visuels et médiatiques à l’UQAM. Elle est membre du centre d'artistes Perte de Signal, de la Chaufferie/coopérative Lezarts et de La Traversée - atelier de géopoétique. Originaire de Québec, elle vit et travaille à Montréal.