Au-delà de la terre

© P. Wickramasinghe, 2015

Activité image

© P. Wickramasinghe, 2015

Activité Entete

Au-delà de la terre

Exposition
16 avril au 28 mai 2016

Vernissage
samedi 16 avril, à 17 h

Causerie Pavitra Wickramasinghe avec jake moore
samedi 28 mai, à 15 h 30
(en anglais, période de questions bilingue)

présenté dans le cadre de la Biennale internationale d'art numérique (BIAN) et du Printemps numérique 2016

  

     

Je m'intéresse principalement aux nouvelles façons d'explorer les conventions du regard et de concevoir l'image en mouvement. Expérimental et ludique, mon travail vise à captiver le regardeur par l'intrigue, l'émerveillement, tout en suscitant sa curiosité. Je suis mue par le besoin de connaitre le fonctionnement des choses, de réduire le mouvement, la vidéo et l'écran à leurs éléments constitutifs fondamentaux, et de les reconstruire par la suite. Une projection devient alors des particules lumineuses et des ombres en mouvement, l'écran déconstruit et concrétise, le mouvement est disséqué en images figées.

J'explore actuellement la notion du « ici ». Le sens du lieu joue un rôle important dans mon travail, par des images évoquant le voyage, la fluidité du lieu et la mémoire. Les écrits d'Italo Calvino et le thème récurrent du voyage dans son œuvre m'inspirent. Calvino croyait que vivre dans un pays qui n'est pas le sien accentuait sa conscience de son environnement. «Quand il arrive dans une nouvelle ville, le voyageur retrouve une part de son passé dont il ne savait plus qu’il la possédait. L’étrangeté de ce que tu n’es plus ou ne possèdes plus t’attend au passage dans les lieux étrangers et jamais possédés » (Les villes invisibles). Je fais appel aux ombres pour représenter ces idées. L'ombre est une présence illusoire, la preuve qu'il existe des connaissances qui échappent à la lumière. Par la densité impalpable de son vide embrumé, l'ombre suggère la constance absolue du changement et l'impossibilité de freiner le mouvement du sens.

Activite Bas de page

Pavitra Wickramasinghe

L'artiste multidisciplinaire Pavitra Wickramasinghe s'intéresse aux conventions du regard et aux nouvelles façons de concevoir l'image en mouvement. Son travail actuel explore le voyage, la fluidité du lieu et la mémoire. Elle utilise la lumière et les ombres comme extension de l'image projetée pour créer des installations où le regardeur, au lieu d'observer l'œuvre de l'extérieur, occupe un espace cinématographique à l'intérieur de celle-ci. Ses expositions ont été présentées, entre autres, à Kunst Kraft Werk (Allemagne), à la Galerie Leonard et Bina Ellen (Montréal), au Yeosu International Art Festival (Corée du Sud), au Centre des arts Enghien-les-Bains (France), à Cable Factory (Finlande), au Centro Cultural del Matadero (Espagne) et à la Galerie B-312 (Montréal). Elle a effectué de nombreuses résidences d'artiste et reçu plusieurs prix et bourses, dont Art Omi (NY), la Chambre Blanche (Québec), Pépinières européennes pour jeunes artistes (Espagne), le programme des bourses pour artistes UNESCO-Aschberg, le Changdong Art Studio du Musée national d'art contemporain (Corée du Sud), le Conseil des arts du Canada et la Bourse Claudine et Stephen Bronfman en art contemporain.