Becoming Unwritten

Birchbark, John Hupfield © J. Hupfield, 2008

Activité image

Birchbark, John Hupfield © J. Hupfield, 2008

Activité Entete

Becoming Unwritten

résidence
John Hupfield
Becoming Unwritten
du 23 février au 20 mars 2009

Présentation de l'artiste
le mercredi 18 mars 2009 à 17 h 30

En parallèle et en affinité
Ne manquez pas l'exposition Hochelaga revisité présentée au MAI (Montréal, arts interculturels) du 19 mars au 25 avril 2009

Communiqué du Mai

L’œuvre Becoming Unwritten a recours à la vidéo numérique pour examiner les heurts culturels à l’époque des premiers contacts entre Indigènes et Européens en Amérique du Nord.

Le récit s’appuie sur un texte historique qui s’amorce en langue Anishinabe pour se transformer graduellement en anglais, au fur et à mesure que les images défilent chronologiquement à l’écran.

Utilisant des techniques d’animation image par image et des séquences d’archives filmées, l’œuvre tentera de documenter le processus par lequel les visions du monde indigènes ont été ébranlées et annihilées.

Activite Bas de page

John Hupfield

Anishinabe de la Première Nation Wasauksing, John Hupfield a choisi comme mode d’expression la vidéo numérique. Proche de ses racines et de son héritage sur une base quotidienne, Hupfield se sert de la vidéo et de l’art numérique pour comprendre l’influence monde qui l’entoure, mais surtout pour savoir comment il peut changer le monde. Depuis son premier court-métrage en 2005, Clear Cut, plusieurs de ses autres courts-métrages ont été présentés au festival imagineNATIVE Film + Media Arts à Toronto, de même que dans de nombreuses écoles et communautés rurales de l’Ontario. À titre d’éducateur et d’animateur, Hupfield est engagé à aider les jeunes à s’exprimer et à se prendre en main de toutes les manières possibles.