Beforehand (Auparavant)

© V. Simon, 2015

Activité image

© V. Simon, 2015

Activité Entete

Beforehand (Auparavant)

Résidence
16 février au 13 mars 2015

Causerie
le jeudi 12 mars, à 17 h 30

Je pensais que ma poupée était ma grand-mère russe (ou était-ce mon arrière-grand-mère?). Elle l’était, c’est tout.

Durant cette résidence, je me concentrerai sur un aspect précis d’un livre d’artiste sur lequel je travaille. Ce livre, intitulé Beforehand (Auparavant), a pour thème les origines, à la fois en ce qui a trait à mon propre processus et en termes d’hommage à mes sources d’inspiration : ­artistes, écrivains, penseurs, objets, images, lieux… Je considère également le mot « origine » comme un concept théorique, lequel j’ai exploré dans plusieurs œuvres antérieures et qui joue sur la relation entre histoire personnelle et fiction. Beforehand (Auparavant) rassemblera divers aspects de ma pratique et mettra en lumière des liens d’une manière qui est probablement propre au livre (rapport image-texte, séquence, durée, échelle). Le livre adoptera une approche rétrospective, mais il sera conçu comme une archive active. Je m’intéresse au défi qui consiste à transposer à la forme du livre un processus réceptif au lieu, et basé sur l’improvisation.

La résidence portera uniquement sur le chapitre TROUVÉ du livre. Je souhaite disposer d’une pièce vide où je pourrai mettre au jour une collection éclectique de sources remontant aux vingt dernières années, allant de dessins d’enfant à des images de maîtres anciens, en passant par des diagrammes de mode d’emploi et des bouts de tissu. En documentant et en organisant la matière, je testerai des manières de conserver l’intimité et la tactilité qui jouent un rôle très central dans ma pratique. Cette étape du livre est importante pour l’identification de thèmes récurrents, l’établissement de liens entre fragments et l’agrandissement de détails. Je vois cette résidence à OBORO comme une période de défrichage.

Activite Bas de page

Vida Simon

Le travail de Vida Simon a été présenté à l’international, dans divers contextes : galeries, chambres d’hôtel, devantures de magasin, théâtres, toits, ancienne synagogue, ancienne écurie, et récemment dans une vielle maison à Fogo Island, Terre Neuve, avec le projet TO MAKE ENDS MEET (2013). Parmi ses projets figurent des performances au festival ZAZ (Israël) et à Interakcje (Pologne), une collaboration avec Jack Stanley à la At Home Gallery (Slovaquie), et des expositions à OBORO (Montréal) et Badstrasse (Allemagne). Ses projets à venir incluent des résidences au 3e impérial (Granby) et à Sazmanab (Téhéran). Le dessin agit comme fil conducteur au sein de sa pratique en tant qu’expression directe de son désir de raconter et d’improviser par le biais du visuel, à l’aide de matériaux élémentaires. Tant par des objets miniatures faits à la main que des fragments trouvés dans la nature, son travail prête attention aux détails, à l’intime, à l’éphémère. Collaborer avec d’autres artistes et animer des ateliers d’art font également partie de sa pratique. Elle habite à Montréal.