bit.fall

Courtesy of Galleries Jocelyn Wolff & Nächst St. Stephan; photo: François Doury

Activité image

Courtesy of Galleries Jocelyn Wolff & Nächst St. Stephan; photo: François Doury

Activité Entete

bit.fall

Exposition
du 3 au 31 mars 2007

vernissage
le samedi 3 mars 2007 à 17 h

L’art aujourd’hui peut difficilement rivaliser avec le spectacle offert par les inventions technologiques, à moins qu’il ne se les approprie en tant que médium. C’est ce que fait Julius Popp. Mais l’artifice n’est pour lui qu’une tactique visant à attirer le regardeur dans une capsule de courte durée, consacrée à la contemplation esthétique. Comme un memento mori moderne, l’œuvre donne lieu à une quête de sens, qui ne se matérialise pas dans le crâne humain ou dans la beauté périssable d’une nature morte, mais dans une étrangeté qui va à l’encontre de la nature : un liquide prenant la forme de mots et d’images puisés au hasard sur des sites de nouvelles électroniques et n’existant que l’espace d’un clin d’œil. Si l’information se mesure en « bits », comment l’estimer en termes de signification ?

Activite Bas de page

   

Julius Popp

Julius Popp est né en 1973 à Nuremberg. Il a étudié à la Hochschule für Grafik und Buchkunst à Leipzig (Meisterschüler Astrid Klein). Il s’est mérité de nombreuses récompenses internationales, dont le Künstföderpreis der Stadtwerke Halle und Leipzig en 2002 et le Robot Choice Award en 2003, et il a été mis en nomination pour un Inspire-award en 2004. La même année, son travail était notamment présenté à Artexpo à New York et dans « Verfahren im Raum » au Kunstraum B2 à Leipzig. Il vit et travaille à Leipzig en Allemagne.