Cinétique, son et poésie du mouvement

© œuvre de A-F Jacques, 2015 / photo J. Brouillard / retouchée par S. Castonguay, 2017

Activité image

© œuvre de A-F Jacques, 2015 / photo J. Brouillard / retouchée par S. Castonguay, 2017

Activité Entete

Cinétique, son et poésie du mouvement

Formation
les 24, 25, 26, 27 et 28 mai (voir calendrier pour l'horaire détaillé)

Inscriptions
du 19 avril au 19 mai 2017

Dans une perspective d’initiation, la formation Cinétique, son et poésie du mouvement se déploie telle une résidence de co-création et propose aux artistes une approche de basse technologie (low-tech) afin d’explorer les potentialités artistiques et poétiques du comportement de l’objet en mouvement.

Par le détournement de technologies obsolètes et avec l’aide de moteurs et de circuits déjà préparés, les participantEs seront amenéEs à expérimenter les dimensions sonores et visuelles découlant des mouvements mécaniques. L’amplification révèlera les sonorités cachées des matériaux bruts assemblés ainsi que les résonnances naturelles provenant des objets mécanisés. Bruit, rythme, looping et texture seront abordés dans une optique de composition sonore, tandis que le mouvement permettra d’explorer la trace visuelle et ses possibilités narratives.

Ce laboratoire de recherche-création de 5 jours consécutifs a pour objectif de stimuler les participantEs dans un contexte de collaboration afin de produire une installation in situ et/ou sous forme de performances, dans un espace hors galerie. Réalisées à partir des découvertes faites par les participantEs, ces créations éphémères seront conservées grâce à une documentation audiovisuelle.

Cet atelier s’adresse à des artistes de tous types d’expression (arts visuels, performance, danse, art sonore, etc.)

Veuillez prendre note que des modifications peuvent être apportées au scénario de cette formation. Celle-ci sera offerte principalement en français, par des formatrices bilingues.

Calendrier
Mercredi 24 mai : 14 h-19 h
Jeudi 25 mai : 14 h-19 h (fabrication libre : 19 h-20 h)
Vendredi 26 mai : 14 h-19 h (fabrication libre : 13 h-14 h et 19 h-20 h)
Samedi 27 mai : 12 h-17 h (fabrication libre : 17 h-18 h)
Dimanche 28 mai : 13 h-18 h (fabrication libre : 12 h-13 h)

Au programme
- Introduction aux principes de bases et à l’utilisation de moteurs DC (courant continu)
- Détournement d’objets mécaniques
- Contrôle de moteurs avec circuits déjà préparés
- Assemblage : matière pauvre et matériaux bruts
- Explorations sonores : écoute de la matière cachée, composition, résonnance naturelle
- Explorations visuelles : passage et traces, persistence rétinienne, ombre et lumière
- Présentation in situ : performance de l’objet, performance sonore collective

Préalables
- Être artiste professionnelLE;
- Être travailleurSE autonome ou travailleurSE salariéE d'une entreprise non-assujettie à la Loi du 1 % en formation*;
- S'engager à être présentE à toutes les étapes de la formation.
* Toute entreprise dont la masse salariale annuelle est de plus d'un million de dollars est assujettie à la Loi du 1 % en formation. (formation Emploi-Québec)
Prenez note que dorénavant, deux places sont réservées pour les travailleurSEs d’une entreprise assujettie à la Loi du 1% en formation.

Nombre de participants : maximum 8
Période d’inscription : du lundi au vendredi, jusqu’au 19 mai
Contactez le Laboratoire nouveaux médias par téléphone ou par courriel : 514-844-3250, poste 230 ou lab@oboro.net.
Cout : 150 $ incluant les taxes
NOUVEAUTÉ ! 2 places à 350 $ incluant les taxes sont réservées à des travailleurSEs d’une entreprise assujettie à la Loi du 1% en formation.
Horaire : 24 mai (14 h à 19 h), 25 mai (14 h à 20 h), 26 mai (13 h à 20 h), 27 et 28 mai (12 h à 18 h)

POLITIQUES
Réservation / paiement
Les réservations peuvent être effectuées par téléphone ou par courriel, toutefois le paiement complet doit être réglé pour que l'inscription soit valide. Les options de paiement sont : carte de crédit (Visa ou Mastercard), chèque ou argent comptant. L'inscription à un atelier est non transférable.

Remboursement
OBORO n'accorde aucun remboursement des frais d'inscription sauf en cas de maladie (avec billet de médecin) ou de force majeure. En ces circonstances, les frais d'inscription sont transférables à un autre atelier ou à un service du Laboratoire nouveaux médias.

Annulation de l'atelier
OBORO se réserve le droit d'annuler les formations en tout temps et sans préavis. Les frais d'inscription sont alors remboursés en totalité.

Activite Bas de page

Stephanie Castonguay

Stimulée par l’expérimentation, la pratique de Stephanie Castonguay explore les processus en tant que phénomènes porteurs de traces. C’est par l’exploration de petits circuits électroniques sonores que se manifestent dans ses recherches les notions de mémoire et de hasard. Elle désire ainsi saisir l’origine de notre paysage technologique actuel en passant par son essence même; c'est-à-dire par la matière, ses propriétés et les phénomènes physiques qui s’y rattachent. Elle a présenté son travail à la Biennale internationale des arts numériques lors de l'exposition Variances, à la Nuit blanche de Montréal, chez Eastern Bloc et au Festival Montréal/Nouvelles Musiques. Elle a effectué des résidences notamment au centre d’artistes Perte de Signal et plus récemment à Dakar, à la villa numérique Kër Thiossane.

Anne-Françoise Jacques

Résidant à Montréal, Anne-Françoise Jacques a une pratique active en art sonore depuis 2004. Elle performe régulièrement, seule et au sein de divers collectifs (dont Minibloc et Fünf), fabrique des installations sonores et réalise les bandes-son des films d’animation de Julie Doucet. Son travail a été présenté dans plusieurs festivals - dont Mutek (Montréal), Send&Receive (Winnipeg), Club Transmediale (Berlin), VIVA! Art Action (Montréal), MEM (Bilbao), Sonoscopia (Porto) - et centres d’artistes (Centre Clark, Séquence, Action Art Actuel, L’Œil de poisson, Espace Cercle Carré, le GRAVE); ainsi que dans divers lieux bucoliques ou incongrus, dont quelques parcs, une sortie de métro et sous un escalier. Une tournée de performances au Japon a eu lieu en novembre 2014. Ses derniers enregistrements sont disponibles via Crustacés Tapes, projet de distribution sonore postale.