Défendu de se baigner

© C. Monnet, 2017

Activité image

© C. Monnet, 2017

Activité Entete

Défendu de se baigner

Événement
jeudi 16 novembre 2017, 18 h
Parc "sans nom" (à l'angle des rues Clark et de l'Arcade)

Résidence
avril à novembre 2017

en partenariat avec LA SERRE – arts vivants, dans le cadre de POSSIBLES, un projet de la programmation officielle des célébrations du 375e anniversaire de Montréal

           

L’installation Défendu de se baigner propose de mettre en scène la piètre qualité de l'eau dans les communautés autochtones à travers le Canada. Dans un pays aussi industrialisé et développé que le nôtre, il existe aujourd’hui plus de 150 communautés autochtones qui n’ont toujours pas accès à de l’eau potable, ce qui constitue fondamentalement une entrave au droit humain.

Présentée sur la place publique, l’installation Défendu de se baigner comporte plusieurs sculptures de glace laissant apparaître des vêtements encastrés qui fondent sous la lumière des projecteurs. Alliant vidéo, sculpture et son, l'artiste s'éloigne d'une approche médiatique convenue afin de souligner le manque cruel d'actions constructives pour la santé des premières nations et ainsi encourager une prise de parole.

Défendu de se baigner est fait dans un esprit critique des pouvoirs coloniaux sur la réalité des communautés autochtones. Lors de l’évènement, des bouteilles d’eau seront vendues au prix courant dans les communautés du nord, soit le double de ce qu’on retrouve en ville. Les profits seront versés à un organisme qui lutte pour la salubrité de l’eau.

Activite Bas de page

Caroline Monnet

Caroline Monnet est une artiste multidisciplinaire de l’Outaouais. Après des études en sociologie et en communication à l'Université d'Ottawa (Canada) et à l'Université de Grenade (Espagne), elle poursuit une carrière en arts visuels et cinéma. Elle est basée à Montréal. Monnet est alumnus du Berlinale Talent Campus et du TIFF Talent Lab 2016. Ses courts métrages ont été sélectionnés dans plusieurs festivals, dont le TIFF, Les Rencontres Internationales et Sundance. Elle est nominée aux prix écrans canadiens pour Roberta et Tshiuetin. Elle remporte un Golden Sheaf Award au Yorkton Film Festival et un prix RVCQ pour le meilleur film expérimental avec Mobilize. Elle développe son premier long métrage, sélectionné aux marchés CineMart et coproduction Berlinale 2016. Elle vient de compléter la prestigieuse résidence de la Cinéfondation du Festival de Cannes à Paris. Ses œuvres en arts visuels ont été présentées dans de nombreuses expositions plus particulièrement à Axenéo7, Plug In ICA, Arsenal, Raw Gallery, Action Art Actuel, Musée McCord et le Musée d'art contemporain de Montréal.