Désorientations

© L. Astala, 2013

Activité image

© L. Astala, 2013

Activité Entete

Désorientations

Commissaire : Marie Perrault

Exposition
10 septembre au 15 octobre 2016

Vernissage
samedi 10 septembre, à 17 h

           


 

Désorientations s’articule autour d’une présentation de deux œuvres récentes de l'artiste finlandais Lauri Astala.

Depuis plus de vingt ans, Lauri Astala explore notre rapport à l’espace en provoquant un sentiment d’étrangeté et une expérience de désorientation. Les œuvres présentées à OBORO s’articulent spécifiquement autour de cette perte de repères. L’inconfort qu’elles créent souligne l’influence des affects et de la culture collective sur notre expérience spatiale.

On Disappearance consiste en une installation vidéo interactive intégrant en temps réel le spectateur. L'artiste se met ici en scène, retournant dans un lieu familier après un moment d’absence. Au fil de réflexions intimistes, il interpelle directement le spectateur, confondant leurs positions mutuelles. Il soulève ainsi un questionnement de l'espace réel et de la fiction, entre perception et projection.

Transit s’articule autour d’une réflexion sur la culture visuelle de masse, notamment le cinéma. Les mouvements de caméra, les cadrages inusités et un important travail de montage contribuent à transformer des scènes tournées à New-York en panoramas de science-fiction. Au moyen d’effets spectaculaires, cette vidéo monumentale nous subjugue par sa fantasmagorie.

Avec sa sélection rigoureuse, l’exposition met en avant les liens ténus et complexes qui nous lient à l’espace, modulées par notre expérience personnelle et des grands récits de la culture collective. Elle souligne aussi le mode d'opération visuel d'une présentation artistique.

Activite Bas de page

Lauri Astala

L'artiste Lauri Astala vit et travaille à Helsinki, en Finlande, et à Avallon, en France. Sa pratique s'articule autour d'une réflexion sur l'image en mouvement, mise en scène sous forme d'installations. Son art traite des concepts d'espace et des structures culturelles modulant notre perception de l'espace. Face à la prégnance actuelle de la technologie, il s'intéresse aux frontières floues entre la réalité tangible et celle virtuelle. Les institutions suivantes lui ont consacré des expositions individuelles : Turku Art Museum, Finlande (2014); Eyebeam Art + Technology Center, New York (2013); Kunsthalle Helsinki (2013); Galerie Heino, Helsinki (2016, 2012, 2008); Helsinki Art Museum (2010); KUMU, Tallinn (2008); Institut finlandais, Paris (2008). La présente exposition à OBORO constitue une première au Canada.

Activités reliées