Écrire sur l’art sonore

© T. Haldenby, 2007

Activité image

© T. Haldenby, 2007

Activité Entete

Écrire sur l’art sonore

Résidence
du 26 au 29 juin et du 13 au 18 août 2012

lauréat de la résidence Écrire sur l’art sonore offerte par esse arts + opinions et OBORO

Publication
Reanimating Audio Art: The Archive as Network and Community, Lewis Kaye
esse arts + opinions No 78 (Printemps / Été 2013)
Lisez le texte en ligne (en anglais)

L'expérience du son est inséparable de l'expérience de l'espace dans lequel l'écoute se produit. Cela est particulièrement vrai dans le cas de l'art sonore, une pratique qui souvent évite le traditionnel spectacle sur scène au profit d'une présentation spatiale non linéaire et expérimentale. Les œuvres d'art sonore sont souvent conçues pour des espaces et systèmes de diffusion spécifiques. Alors en quoi l'expérience de l'art sonore est-elle affectée lorsqu'on modifie l'aspect spatial de sa présentation? Un tel changement est-il comparable au remix en musique? Quel est l'apport de l'artiste dans ces changements? Ces choix sont-ils du ressort du commissaire? Peut-on comparer l'organisation d'une exposition de groupe à la création d'un mashup - un amalgame de plusieurs pièces constituant une nouvelle œuvre qui retient toutefois le caractère et la sonorité de ses composantes?

En puisant dans les archives sonores d'OBORO, je souhaite assembler plusieurs œuvres qui me permettront d'examiner ces questions, entre autres. Il s'agit toutefois d'un projet qui ne pourra se réaliser qu'en mettant en avant les œuvres originales. Des entretiens avec les artistes, commissaires, et techniciens impliqués seront nécessaires pour mettre en contexte une telle recherche, et surtout pour donner à l'œuvre sonore le respect qui lui est dû. De cette manière, ce projet cherche à se trouver un espace entre la création, le commissariat, et la collaboration.

Activite Bas de page

Lewis Kaye

Lewis Kaye est artiste sonore, éducateur, et chercheur en sciences médiatiques basé à Toronto. Il est actuellement professeur dans le département de communications à l'Université Wilfrid Laurier et détient un doctorat du programme conjoint en communications et culture des universités York et Ryerson, à Toronto. Ses recherches et enseignements portent sur divers sujets, dont le rapport entre les technologies, l'espace, et l'expérience du son, et entre la culture numérique et la matérialité de l'art médiatique. Son travail en tant qu'artiste sonore explore l'esthétique de l'espace et les aspects sonores du quotidien. Ses œuvres majeures incluent une commande pour l'édition 2010 du festival de photographie CONTACT, Through The Vanishing Point, une installation sonore s'inspirant du travail de Marshall McLuhan qui a été présentée à l'ambassade canadienne à Berlin et au Centre culturel canadien à Paris en 2011, et YOU ARE HERE, le guide audio officiel de l'édition 2006 de la Nuit Blanche de Toronto.