Espaces de l'entre-deux

© DPM, 2014

Activité image

© DPM, 2014

Activité Entete

Espaces de l'entre-deux

Résidence M&M à Mexico

16 avril au 25 mai 2019

En collaboration avec Laboratorio de Arte Alameda et le Conseil des arts de Montréal

   

Dans mes recherches, je m’intéresse à la politique des espaces de l’exposition et de l’installation, tout en investiguant l’évolution de la relation des artistes avec le système institutionnel de production et de diffusion et ses acteurs variés qui agissent comme collaborateurs, tels que les commissaires. Il s'agit de déterminer dans quelle mesure les pratiques artistiques influencent et peuvent être influencées par un contexte culturel spécifique et ses structures particulières. Mes recherches portent principalement sur les artistes qui activent la forme de l'installation comme point d'ancrage dans l'espace et qui jettent un regard critique sur l'exposition, ses mécanismes et sa portée symbolique, tout en remettant en question la notion de spécificité d'un lieu. 

Dans le cadre de cette résidence, j’aurai l’opportunité de me pencher sur la manière dont la notion de spécificité au site est traitée par les artistes mexicains, en regard du cadre social, politique et institutionnel en place. En parallèle avec mon intérêt pour les structures alternatives telles que les centres d’artistes autogérés, je souhaite entrer en contact avec différentes organisations locales qui opèrent sur des modèles de collectifs, de coopératives ou d'organisations à but non lucratif et qui se révèlent des agents importants pour le développement des pratiques en art actuel.  

Activite Bas de page

Emmanuelle Choquette

Emmanuelle Choquette est commissaire et auteure ; ses travaux portent sur l’influence du contexte de production et de diffusion en art actuel, plus particulièrement en regard des pratiques qui remettent en question les espaces institutionnels, sociaux et architecturaux. Elle a co-commissarié les expositions à Artexte Une bibliographie commentée en temps réel : l’art de la performance au Québec et au Canada, en 2015 et Lire la performance, en 2017. Lauréate de la Bourse Jean-Claude Rochefort en 2017, ses écrits ont été publiés dans les revues Espace art actuel, esse arts + opinions, ETC média et M – La revue du musée des beaux-arts de Montréal. Elle a également participé à des résidences de recherche en commissariat à Artexte (Montréal) et à Est-Nord-Est (Saint-Jean-Port-Joli). Active dans le milieu des centres d’artistes depuis près de dix ans, elle assure présentement la direction générale d’Arprim, centre d’essai en art imprimé. Elle a siégé au conseil d’administration de Verticale – centre d’artistes de 2010 à 2014 et a œuvré au sein du Regroupement des centres d’artistes autogérés du Québec pendant 3 ans, notamment à titre de vice-présidente.