First Fifth

Roberto Santaguida, First Fifth, 2020

Activité image

Roberto Santaguida, First Fifth, 2020

Activité Entete

First Fifth

Exposition
Initialement prévue en automne 2020, cette activité a été reportée à 2021 en raison de la pandémie de la COVID-19.

        

Elle est lente notre collecte de choses pour cette affaire qu’est vivre. Dans les premiers jours, nos yeux sont fusionnés à notre cerveau. Sous nos paupières scellées, les prémices de l’iris et de la rétine nagent dans une substance visqueuse noire comme de l’encre. Nos cordes vocales et notre langue prennent forme. On crie, mais sans air, on ne fait aucun son. Notre peau est translucide; nous n’avons pas encore appris à trembler. De minuscules sacs d’air se transforment en poumons. Quand on essaie de respirer, on ne fait qu’avaler des gorgées de liquide amniotique. Quelques semaines avant notre arrivée, nous rêvons et, pour la première fois, nous imaginons un autre monde.
 
First Fifth est une installation vidéo à quinze canaux qui a pour but de raconter l'histoire de la vie humaine à travers des vidéos maison, du found footage et des films abstraits. La série place différents événements des premières années de l'artiste en dialogue avec des moments de l'Histoire, donnant lieu à un récit qui construit, détruit, puis reconstruit la galerie obsessionnelle de détails que, pour des raisons de commodité, nous appelons la mémoire.

 

Cette exposition est présentée conjointement par OBORO et Vidéographe dans le cadre de  LUX – Résidence de création et de diffusion, une initiative de Main Film, OBORO, PRIM et Vidéographe avec le soutien du Conseil des arts et des lettres du Québec.

Activite Bas de page

Roberto Santaguida

Depuis la fin de ses études en production cinématographique à l'Université Concordia, les films et vidéos de Roberto Santaguida ont été montrés dans plus de 300 festivals internationaux. Il a également participé à des résidences d'artistes dans de nombreux pays, notamment en Iran, en Roumanie, en Allemagne, en Norvège et en Australie. Roberto est le récipiendaire de la K.M. Hunter Artist Award et d’une bourse de l'Akademie Schloss Solitude en Allemagne.