Géographie multiscalaire

© C. Sylvain, 2018

Activité image

© C. Sylvain, 2018

Activité Entete

Géographie multiscalaire

Exposition
du 13 avril au 18 mai 2019

Vernissage
samedi 13 avril 2019, à 17 h

Jouant avec l’échelle, le point de vue et le nombre, l’installation Géographie multiscalaire présente l’accumulation au mur de centaines de délicates pièces de porcelaine. Seules, regroupées, espacées ou alignées, ces pièces deviennent des signes visuels : suites de points plus ou moins denses formant tantôt des lignes, tantôt des masses. Les pièces peuvent être observées de façon globale, en relation les unes aux autres, ou de façon individuelle. Pour que cette lecture à géométrie variable s’opère, le spectateur devra se prêter au jeu des allers-retours afin de percevoir l’œuvre dans l’ensemble et dans le détail.

En géographie une démarche multiscalaire a pour but de comprendre l'organisation et l'aménagement d'un territoire en l'étudiant à différentes échelles. À travers cette installation, l’artiste souhaite engager une réflexion sur la relation de l’individu au groupe, sur l’intime et le collectif. L’organisation des pièces fait apparaitre des mouvements, des directions, des rapports de forces, des tensions, des zones en équilibre et d’autres en déséquilibre pouvant rappeler des situations vécues ou observées. Cet ensemble de signes visuels devient un territoire à observer et à analyser.

Activite Bas de page

Catherine Sylvain

Catherine Sylvain vit et travaille à Montréal où elle a obtenu une maîtrise en beaux-arts de l’Université Concordia en 2003. Jouant avec les rapports d’échelle, ses sculptures mettent en scène le corps et questionnent les notions d’identité, de rapport à l’autre et d’inscription au sein de groupes. Son travail a été présenté dans plusieurs expositions solo, notamment au centre d’artistes CIRCA, au centre d’exposition EXPRESSION à Saint-Hyacinthe et au centre VU à Québec. Son travail a également fait partie d’expositions collectives, notamment au Musée des beaux-arts de Montréal, à la Biennale de Liverpool et au Musée national des beaux-arts du Québec. Elle a à son actif la réalisation de plusieurs projets d’art public.