A Harlem Nocturne

Deanna Bowen, Theatre Under the Stars’ cast photo from Finian’s Rainbow, Circa 1953, 2019. Crédits : SITE Photography

Activité image

Deanna Bowen, Theatre Under the Stars’ cast photo from Finian’s Rainbow, Circa 1953, 2019. Crédits : SITE Photography

Activité Entete

A Harlem Nocturne

Commissaire : Kimberly Phillips

Exposition présentée par OBORO, Ada X et GIV
Mise en tournée par la Contemporary Art Gallery de Vancouver avec le généreux soutien du Conseil des arts du Canada

Du 12 septembre au 17 octobre 2020

Pour visiter l’exposition, il est nécessaire de réserver gratuitement votre place à l’avance. Veuillez noter que le port du masque est obligatoire.

Pour réserver une visite de groupe, ou si vous avez des difficultés avec le système de réservation, n'hésitez pas à nous contacter par téléphone à 514-844-3250. 

         

Les trois centres d'artistes du 4001 Berri – OBORO, Ada X et GIV – ont le plaisir de présenter ensemble la première exposition majeure de Deanna Bowen au Québec. 

La pratique artistique de Deanna Bowen s’articule autour de récits tirés de l’expérience Noire au Canada et aux États-Unis. Elle se concentre sur la « matière noire » qui y est présente : les personnages et les événements qui sont demeurés sous le seuil de la visibilité non pas parce qu’ils étaient impossibles à repérer, mais parce que leur existence révèle un racisme systémique difficile à reconnaître pour la culture majoritaire. Bowen réactive du matériel historique tiré d’archives oubliées grâce à des processus d’extraction, de traduction et d’agrandissement, pour ensuite le réintroduire sous une nouvelle forme dans la conscience collective.
 
A Harlem Nocturne présente le terrain de recherche que Bowen a entrepris à Toronto et Vancouver au cours des quatre dernières années en récupérant des documents civils, des découpures de journaux ainsi que de nombreuses archives personnelles et organisationnelles. Ces matériaux retracent une série de personnages qui sont interreliés – plusieurs sont des membres de la famille de Bowen – qui ont fait partie intégrante de la communauté canadienne du divertissement des années 1940 jusqu’aux années 1970. En tant que personnes Noires vivant et travaillant dans une colonie étayée par un racisme institutionnalisé, elles étaient à la fois invisibles et hyper visibles, simultanément admirées, exotisées et surveillées. Elles ont joui d’une certaine célébrité dans leur milieu local, mais ont aussi subi, à différents niveaux, des comportements sectaires, de la ségrégation et de la violence raciale.
 
L’objectif de Bowen est de proposer un puissant contrepoint aux récits communs qui simplifient au maximum les récits historiques de la complexe et vibrante présence Noire au Canada. Elle rappelle que même des documents rencontrés lors de lectures fortuites et qui semblent insignifiants peuvent s’avérer être des recueils fertiles. Ils peuvent également permettre de s’interroger sur les personnes qui ont été chargées d’écrire nos histoires et pourquoi ce sont elles qui l’ont été.
 

Deux programmes vidéo en lien avec l'exposition seront présentés par le Groupe Intervention Vidéo (GIV). Le premier sera disponible en ligne, gratuitement, pendant toute la durée de l'exposition et le deuxième sera présenté dans les locaux du GIV, tous les mercredis du 16 septembre au 14 octobre à 14 h. Deux présentations spéciales auront lieu à 14 h et 16 h, le samedi 12 septembre lors de l’ouverture de l’exposition (réservation requise pour toute présentation sur place).

L'artiste tient à remercier l’aide de Kato Alexander, Christopher Behnisch, Kaitlyn Bourden, Seika Boye, Justine A. Chambers, Cineworks, Damien Eagle Bear, Lovena Fox, Tarick Glancy, Sylvain Hamburger, Ahlam Hassan, Bynh Ho, Georgina Jackson, Jessica Johnson, Mamito Kukwikila, Shaista Latif, Joan Mann, Scott McLaren, Julie Mills, Muddu Gopal Rao Patti, Silver Lining Post, Colin Preston, Alysha Seriani, Melanie Simpkin, Leora Smalley, Cecilia and Roger Smith, Josh Stevenson, Joshua Vettivelu, Abigail Whitney. At Western Front, the artist thanks Aram Bajakian, Allison Collins, Ali Denham, Lief Hall and Ben Wilson. She also thanks EDAM, Kokoro Dance, Banff Centre for Arts Creativity, Black Stone Press, CBC Archives, Estate of Stanley Mann, Publication Studio, Swan Dive Bar in Toronto and Theatre Under the Stars.

A quick riff a été produit en résidence au Laboratoire nouveaux médias d’OBORO. Remerciements particuliers à Charles Ellison.

ON TRIAL The Long Doorway a été commandé et produit grâce à un partenariat entre la Contemporary Art Gallery, Vancouver, et le centre d’art contemporain Mercer Union, Toronto. Le soutien à la production a été assuré par une résidence en arts médiatiques au Western Front, à Vancouver.

Sous-titrage en français, Groupe Intervention Vidéo (GIV).

Pour les oeuvres vidéo présentées à OBORO, nos remerciements vont à Marie Lauzon pour les traductions françaises et à Manon Labrecque pour l'intégration des sous-titres.

 

Présentation de l'exposition par les partenaires du 4001 Berri

Activite Bas de page

Deanna Bowen

Deanna Bowen est une artiste interdisciplinaire torontoise dont la pratique porte sur la race, la migration, la narration historique et la création. Bowen se fonde sur un répertoire de gestes artistiques dans le but de définir le corps noir et de tracer sa présence et son mouvement dans l’espace et le temps. Au cours des dernières années, le travail de Deanna a impliqué un examen rigoureux de sa généalogie et des liens de ses ascendant.e.s avec les pionniers.ières noir.e.s de l’Alberta et de la Saskatchewan, les « Creek Negroes » et les villes noires de l’Oklahoma, les immenses migrations des « Exodusters » au Kentucky et au Kansas, et le Ku Klux Klan. Elle a reçu plusieurs prix en soutien à sa pratique artistique, dont le Prix du Gouverneur général pour les arts visuels et médiatiques 2020, des subventions du programme Nouveau Chapitre du Conseil des arts du Canada et du programme de production en Arts médiatiques du Conseil des arts de l’Ontario en 2017, une bourse Guggenheim en 2016 et le prix William H. Johnson en 2014. Elle a présenté des expositions au Royal Ontario Museum of Art (Toronto, 2017), au Art Museum de l’Université de Toronto (2016), au Institute of Contemporary Art de L'Université de Pennsylvanie (Philadelphie, 2015), au McMaster Museum of Art (Hamilton, 2014-15) et à la Galerie d’art de l’Université York (Toronto, 2013).