The King of Pop

© J. Gallant, 2015

Activité image

© J. Gallant, 2015

Activité Entete

The King of Pop

Résidence
29 mars au 22 avril 2016

Performance-causerie
jeudi 28 avril, à 17 h 30

dans le cadre du programme de résidences pour artistes locaux
cet évènement s'inscrit dans le Printemps numérique 2016

Durant cette résidence de recherche, je compte développer une performance solo autour de l'un de mes alter ego, The King of Pop. Celui-ci sera le guide dans un univers viscéral aux références visuelles et sonores issues de la culture populaire iconique. Le spectateur sera invité à plonger dans un récit surréel et non linéaire, narré par un personnage formé et déformé par l'influence constante de la musique populaire, ses sons, ses images. The King of Pop passera au crible la musique pop existante, à la recherche de l'élément essentiel mais élusif qui détermine sa magie, le mystère du ver d'oreille. Y a-t-il un son de caisse claire parfait ? Y a-t-il une équation mathématique pour composer la mélodie idéale ? Le son pop parfait se crée-t-il dans un studio d'enregistrement professionnel, ou bien sur une machine 4-pistes ?

Dans ce projet, je marie ma pratique d'échantillonnage sonore et mes démarches de musicienne, vidéaste et performeuse afin de créer une performance de 30 minutes qui abordera les questions d'identité, de célébrité et d'obsession, ainsi que la futilité de chasser une chimère pour trouver le son pop « parfait ».

Activite Bas de page

Jackie Gallant

Jackie Gallant est une musicienne, compositrice, interprète et vidéaste qui crée, improvise et joue pour le milieu de la danse, de la vidéo et du cinéma. Depuis ces débuts comme batteuse dans divers groupes de rock, elle a cumulé plusieurs tournées internationales (avec La La La Human Steps et Lesbians on Ecstasy, entre autres). Elle a travaillé jusqu’à ce jour comme conceptrice sonore pour de nombreux artistes. Récemment, elle a collaboré avec l'actrice/réalisatrice Marie Brassard, l’interprète Sarah Williams et la vidéaste Sabrina Ratté à la pièce Moving in This World. À l’automne 2015, en plus de collaborer encore une fois avec les danseurs/chorégraphes Karen Fennell et George Stamos, elle a réalisé une comédie musicale (POD~the musical) dans le cadre du festival Phénomena. Dans son travail, elle utilise le son et la vidéo pour créer des œuvres qui traitent et déconstruisent la culture pop avec humour et une subtile subversion.