L'art chez les peuples nomades : imaginaire et guérison

© M. Boutin, 2014

Activité image

© M. Boutin, 2014

Activité Entete

L'art chez les peuples nomades : imaginaire et guérison

Conférence et ateliers pratiques
samedi 24 mars 2018, de 13 h à 17 h
Pour réserver, contactez anne@oboro.net

* Cette activité se déroulera en français

Nous remercions le Conseil des arts du Canada de son soutien.
 

Image :  Le sang de la terre-mère, Sonia Robertson, Centre d’exposition de Val d’Or, 2014.

Dans le cadre d’un de ses précieux séjours dans la métropole montréalaise, l’artiste et art-thérapeute Sonia Robertson présente les pratiques artistiques chez les Ilnuatsh comme relation à l'imaginaire, en proposant que l’équilibre et le bien être d'une personne sont liés a l'entretien de cette relation à l'imaginaire. En constante évolution, sa démarche artistique, puise sa source dans sa culture marquée par la répétition du geste, la recherche de l’Unité par une tension entre les polarités. Elle questionne les liens entre l’invisible et le visible, entre le monde des Esprits et celui des humains, entre l’intérieur et l’extérieur en détournant les regards en proposant un nouveau regard. Elle s’intéresse au mouvement, à l’utilisation de l’espace, à l’image, au son, au texte à travers ses installations ou ses actions. Elle crée, pour chaque lieu où elle est conviée, une œuvre inédite en fonction de l’espace et de l’histoire du lieu. Ses œuvres sont comme des rituels, des espaces sacrés porteuses de guérison.

Le nombre de places pour cette activité est limité. La priorité sera offerte aux personnes inscrites, qui recevront au préalable un texte rédigé par Sonia Robertson. Pour vous inscrire, communiquez avec Anne Parisien: anne@oboro.net.

Cette rencontre est la dernière dans le cycle du Cercle de lecture amorcé en mars 2017, dont l’objectif est de créer la rencontre entre le public et la pensée autochtone par ses artistes, ses penseurs et ses penseuses. Les invités précédents étaient Guy Sioui-Durand, Tomson Highway, David Garneau et Dana Claxton.

 

Activite Bas de page

Sonia Robertson

Originaire de Mashteuiatsh, Sonia Robertson est bachelière en art interdisciplinaire de Chicoutimi depuis 1996 et vient de compléter une maîtrise en art thérapie à l’UQAT. Artiste multidisciplinaire, elle a participé à de nombreux événements au Canada, en France, en Haïti, au Japon et au Mexique. Impliquée dans sa communauté, elle travaille actuellement à mettre en valeurs l’art comme moyen de prise en charge et d’expression pour les gens de sa communauté. Elle a cofondé à Chicoutimi, les Ateliers d’artistes TouT-TouT, et à Mashteuiatsh ; la Fondation Diane Robertson / Kamishkak’Arts, centre d’art actuel et traditionnel ; l’Association du parc sacré / Kanatukuliuetsh Uapikun, pour la sauvegarde des connaissances médicinales et traditionnelles ; le premier Festival ilnu de contes et légendes Atalukan et elle fut l’instigatrice et porte-parole du mouvement Idle No More au Lac St-Jean.