L'excitation sonore de Zoé T. (version analogue)

© M. H. Crispo

Activité image

© M. H. Crispo

Activité Entete

L'excitation sonore de Zoé T. (version analogue)

Séjour
13 au 17 octobre 2014

Performances
le vendredi 17 octobre 2014, à 15 h, 17 h et 19 h 

Billets en vente à OBORO (8$) 
à partir du 2 octobre 2014.
Achat en personne du mardi au samedi, de midi à 17 h,
ou par téléphone au 514 844-3250 (carte de crédit seulement).
Pas de réservation possible.

Présenté en collaboration avec le festival Phénoména

Nous sommes entourés par la lumière, nos yeux la détectent et fournissent des détails sur la couleur, la forme, la luminosité et le mouvement ; mais, si nos yeux pouvaient entendre, c’est tout un monde sonore inconnu qui se révèlerait à nos oreilles. Dans le domaine de l’électronique, il existe un composant photoélectrique qui a la capacité de capter les ondes lumineuses et de les transformer en signaux sonores : la photodiode. La photodiode reprend là où nos yeux s'arrêtent en transposant la pulsation de la lumière en fréquences audibles.

L'excitation sonore de Zoé T. est constituée de six dispositifs électromécaniques dont l’unique source sonore dépend de la lumière. Aucun générateur de fréquence et aucun oscillateur ne sont utilisés, ce qu’on entend résulte d’une captation directe des ondes électromagnétiques du rayonnement lumineux. Grâce à un dispositif expérimental basé sur le son optique, mon projet s’inspire directement des travaux sur le « son graphique » développé par les Russes et les Allemands à partir des années 1930 et perfectionné par Daphne Oram et Norman McLaren autour des années 1950 et 1960.

Activite Bas de page

Martine H. Crispo

Martine H. Crispo est artiste en art audio et en nouveaux médias. Sa démarche en art audio s’articule autour de la performance, de la création radiophonique et de l’installation sonore. Son travail porte principalement sur la relation entre la lumière et le son. Spécifiquement, elle explore la matière et l’énergie du son à travers les ondes du rayonnement lumineux. L’artiste crée des dispositifs qui s’appuient sur le son optique pour transposer les fréquences lumineuses en fréquences sonores. Son travail a été présenté au Canada, aux États-Unis et en Europe. Elle vit à Gatineau.