La transmission de Trio A d'Yvonne Rainer par Sara Wookey

© Scott Kliger

Activité image

© Scott Kliger

Activité Entete

La transmission de Trio A d'Yvonne Rainer par Sara Wookey

Commissaire(s) : 

Atelier
du 3 au 7 octobre 2011 au Studio 303

Spectacle
le dimanche 9 octobre au Bain Saint-Michel

en collaboration avec VIVA! Art Action et Studio 303

Collaborant pour la première fois avec VIVA! Art Action, OBORO invite la commissaire Sarah Watson à proposer un projet autour de la performance et de l'archive. Watson a choisi de faire venir à Montréal la performeuse et chorégraphe américaine Sara Wookey afin qu'elle donne un atelier lors duquel elle enseignera la pièce Trio A d'Yvonne Rainer. Wookey est l'une des 4 personnes certifiées par Rainer elle-même pour transmettre cette pièce datant de 1966 et lui assurer une perennité.

Atelier
Du 3 au 7 octobre, au Studio 303, la danseuse et chorégraphe américaine Sara Wookey enseignera aux participants de l'atelier la pièce Trio A d'Yvonne Rainer – une œuvre clé dans l'histoire de la danse contemporaine – au moyen d'une approche pédagogique et de mouvements certifiés par Rainer.

Spectacle à VIVA!
Le dimanche 9 octobre à 17h30 au bain Saint-Michel, où se déroulent les activités du festival VIVA! Art Action, la commissaire Sarah Watson discutera des enjeux entourant l'idée de la reconstitution à la fois en tant qu'archive et œuvre vivante lors d'une conférence intitulée Performance, préservation et pédagogie. Elle analysera le travail d'Yvonne Rainer, son influence sur les pratiques performatives contemporaines et son approche unique de la conservation des œuvres chorégraphiées.
(en anglais, période de questions bilingue)

Au terme de l'atelier de transmission, Sara Wookey – et possiblement quelques uns des participants – présentera un segment de Trio A à VIVA! Art Action lors de la soirée de clôture, le dimanche 9 octobre, à 20 h.

Activite Bas de page

Yvonne Rainer

Yvonne Rainer est une figure clé du mouvement minimaliste en danse des années 1960. Son travail au sein de la Judson Dance Theater et ses expérimentations avec le mouvement ont défini un nouveau langage du mouvement physique centré sur le geste familier.

Sara Wookey

Sara Wookey est danseuse, chorégraphe et artiste multidisciplinaire à Los Angeles, Californie. De 1996 à 2006 elle était installée à Amsterdam, Pays-Bas. Pendant cette période, elle a créé plus d'une douzaine d'œuvres en danse/théâtre et a enseigné à la Amsterdam School for the Arts. Elle a déménagé aux États-Unis en 2006 afin de faire sa maîtrise en arts au Department of World Arts and Cultures à l'University of California, Los Angeles. Depuis, sa pratique s'est élargie et comprend maintenant des projets in situ et relationnels qu'elle réalise en collaboration avec des artistes, des architectes et des urbanistes. Ses œuvres ont été présentées à Links Hall à Chicago, the Hammer Museum et REDCAT à Los Angeles. Elle est institutrice certifiée de l'œuvre déterminante Trio A (1963) de Yvonne Rainer et enseigne au California Institute of the Arts, University of California, Irvine et California State University Long Beach.

Sarah Watson

Sarah Watson est commissaire et pédagogue en arts. Elle est actuellement candidate au doctorat et enseignante à temps partiel au programme de maîtrise en beaux-arts de l'Université Concordia, à Montréal. Parmi ses projets de commissariat récents, elle compte Stateless Nation, une exposition et un colloque de recherche réalisés en collaboration avec les artistes et architectes Alessandro Petti et Sandi Hilal à Savona, en Italie (2010), ainsi que Survivre au temps, un projet pédagogique et une exposition d'une section des archives des One Year Performances de Tehching Hsieh et des performances filmées de Guido van der Werve à DHC/Art, à Montréal (2009). Entre 1996 et 2006, Watson a enseigné l'histoire de l'art à l'Univeristià degli Studi à Bologne, et elle a mis sur pied et supervisé des programmes publics et éducatifs pour divers établissements artistiques au Canada et en Europe. Elle occupe actuellement le poste de Responsable des activités culturelles au Musée McCord, à Montréal. Ses recherches doctorales traitent de la relation entre les œuvres performatives originales et leur archive.