Le corridor secret

© D. Canty, 2008

Activité image

© D. Canty, 2008

Activité Entete

Le corridor secret

Résidence automne 2010

Prolongeant le Laboratoire parcellaire, cette résidence d'écriture s'inscrit dans le cadre du projet de médiation culturelle Cinhochelaga.

Une galerie est par définition un lieu de passage. Les expositions se succèdent, des visiteurs apparaissent et disparaissent, pour la plupart sans laisser de traces. Dans une enfilade de chambres blanches, percée de puits de lumière, des objets sont disposés. Le temps passe à travers les murs. Je vois le Laboratoire parcellaire comme un lieu fantôme, momentanément relié à l'espace d'OBORO, et proche voisin de ces chambres dérobées dont j'ai jadis entrevu les portes au fond de la penderie.

Activite Bas de page

Daniel Canty

Daniel Canty est l’auteur d’un récit, Les États-Unis du vent (2014), d’un roman, Wigrum (2011), et le « metteur en livre » de la trilogie La table des matières : Le Livre de chevet (2009), La Table des matières (2007) et Cité selon (2006). Son premier livre, Êtres artificiels (1997), racontait l’histoire des automates dans la littérature américaine du 19e siècle. Sa première réalisation, Einstein’s Dreams, adaptait un roman d’Alan Lightman pour le Web. Depuis, son œuvre protéiforme circule librement entre la littérature et l’édition, le cinéma et le théâtre, les arts visuels et médiatiques et le design. Il est l’auteur de nombreux essais sur les arts, et de librettos pour un automate alphanumérique et électroluminescent conçu par Mikko Hynninen et présenté à Lux Helsinki en 2012 et 2014. En 2000, il fonde, avec Sara Diamond, l’espace Web Horizon Zéro au Banff New Media Institute. Daniel vit à Montréal. De l’été à la fin 2014, il occupera le Studio du Québec à Londres, en Angleterre. Il a de nombreux projets.