Les petits riens (mécanique du quotidien)

© C. Dumas, 2004

Activité image

© C. Dumas, 2004

Activité Entete

Les petits riens (mécanique du quotidien)

 
Résidence
du 15 août au 8 octobre 2009
 
Séance d'écoute / Causerie
le jeudi 4 février 2010, à 18 h

Les petits riens sont ces sons discrets, ces chants trop doux pour qu’on y prête vraiment attention ou tellement usuels qu’on ne les perçoit plus. Ces sons appartiennent aussi aux microcosmes, tel le monde des insectes, et à nos environnements de travail technicisés et informatisés. Peut-être bien aussi à ces réminiscences, fragments de mélodies qui se mettent en boucle dans notre tête et dont nous sommes les seuls auditeurs, ou à ces effleurements sonores du passé qui, par moment, émergent dans le présent.

Cette période de résidence-laboratoire servira à l’élaboration de séquences-jeux et à l’ébauche de fragments composés. L’ambisonic est au coeur de l’expérimentation. Cette technique trouve tout son intérêt dans ses possibilités de travailler l’image sonore en 2 et 3D.

À la manière d’un cabinet de curiosités, Les petits riens réuniront une collection d’objets sonores, avec un certain goût pour l'hétéroclite et l'inédit. Avec ce projet, des associations sonores impossibles seront recherchées. Pourtant, chacun des éléments puisera sa source à même les sons naturels, non fabriqués. Cette recherche compositionnelle pose le défi du déconditionnement des habitudes d’écoute en passant par un réinvestissement de la logique d’organisation des sons.

Malgré cette envie de faire basculer la réalité sonore, Les petits riens est avant tout motivé par le désir de mettre à jour une rythmique poétique du quotidien qui, jusque là, nous aurait échappé.

Activite Bas de page

Chantal Dumas

Artiste sonore, Chantal Dumas explore le médium du son à travers la réalisation de fictions et de fictions-documentaires radiophoniques, de musiques électroacoustiques et d'installations sonores. Elle a conçu et réalisé plus de vingt-cinq productions radiophoniques largement diffusées à l'étranger, notamment en Europe, et au Canada, et parmi ses titres, trois ont été primés au concours Phonurgia Nova (France). Vous aurez peut-être expérimenté l'étrange wagon bleu qui circulait sur la ligne orange du métro de Montréal. Il s'agit de POINT DE FUITE, projet de l’artiste Rose-Marie Goulet pour lequel elle a conçu l'environnement sonore. Elle poursuit une recherche qui l’amène à questionner la relation entre la mobilité, le son, l'espace et l’auditeur par le biais de l’installation sonore interactive.