Loftslag

© O. Freyr Ericsson, 2008

Activité image

© O. Freyr Ericsson, 2008

Activité Entete

Loftslag

Exposition
du 16 janvier au 20 février 2010

Vernissage
le samedi 16 janvier 2010 à 17 h

Le mot islandais loftslag signifie climat, mais on pourrait également le traduire par « chant de l’air » puisque loft signifie air et lag, chant.

L’exposition Loftslag est une ode au littoral d’Islande, laquelle prend la forme d’une installation à trois canaux. Elle raconte, en trois parties, l’histoire de forces incontrôlables.

Sur des murs distincts, des projecteurs montrent trois vidéos. Avec The Nine Windows [Les neuf fenêtres], des nuages parcourent un ciel bleu clair, les lumières et les ombres changent, présageant ce qui adviendra. The Benefit of Doubt [Le bénéfice du doute] exprime la force dangereuse et énigmatique de la mer. The Birds of a Feather [Des oiseaux semblables] montre l’aile d’une mouette morte. Alors que des voitures circulent, les plumes dansent au vent. Le son du vent et des automobiles calque celui de l’océan.

Avec cette exposition, l’artiste islandais Óskar Ericsson met en scène une source vitale qui, depuis des siècles, est une inspiration poétique pour son pays natal.

Activite Bas de page

Óskar Ericsson

Habitant en Islande, l’artiste Óskar Ericsson (1979) est né et a été élevé en Hollande; il a émigré à l’âge de onze ans à Reykjavik, en Islande. Il détient un baccalauréat en arts médiatiques de l’AKI en Hollande, obtenu en 2007. Après avoir résidé à Montréal pendant une année, il est retourné en Islande avant le grand effondrement financier de 2008. Óskar utilise la vidéo et la cinétique pour donner forme à des méditations subtiles. Il est sincèrement passionné par l’autosuffisance, le synchronisme et l’altruisme. Lorsqu’il ne produit pas d’œuvres d’art, il aime cuisiner, faire des randonnées pédestres et écouter de vieux albums d’Otis Redding.