Mousse

© I. Barbour, 2013

Activité image

© I. Barbour, 2013

Activité Entete

Mousse

Exposition
du 16 septembre au 21 octobre 2017

Vernissage
samedi 16 septembre, à 17 h

Performance
samedi 16 septembre, à 18 h 30

 

La mousse est pour moi quelque chose d’utile, une médecine. Voici mon sac à mousse. Il revêt une forme adulte. Il rappelle l’importance de soigner tout au long de la vie, même après avoir grandi. Plus que jamais, il faut de la compassion, il faut remédier à nos injustices, comme si nous étions des enfants en train d’apprendre pour la première fois. Mon tableau commandé par Collin Elder fait référence au romantisme de la figure de l’Autochtone et à la banalisation de notre lien avec le monde naturel. Les photos de ma peau avec les bandes dessinées de Gord Hill racontent ma vraie histoire de façon directe. Pour la performance, je me sers d’artéfacts tsimshian saisis pendant l’interdiction du potlatch qui ont été redessinés par Nathalee Paonelli. Je revendique et redessine mon passé, mon présent et mon futur. Je recontextualise mon désespoir. Je partage ma mousse, ma médecine qui ne périra jamais, peu importe ce qui arrive. Joignez-vous à moi.

Activite Bas de page

Skeena Reece

Skeena Reece est une artiste multidisciplinaire crie et tsimshian-gitksan dont la pratique englobe la performance, le spoken word, le « clown sacré », l’écriture, la chanson, et l’art vidéo. Reece est basée sur l’île de Vancouver, sur la côte ouest canadienne. Elle a réalisé des performances et des expositions au Power Plant, Toronto (2012), Modern Fuel, Kingston (2011), à la 17e Biennale de Sydney, Australie (2010), Nuit Blanche, Toronto (2009), LIVE Biennale, Vancouver (2009), Emily Carr University of Art and Design, Vancouver (2008), au Musée d’anthropologie de Vancouver (2008), et au National Museum of the American Indian, à Washington, D.C. (2008). Reece a fait ses études au Northwest Community College, à Prince Rupert (C.-B.) et à la Emily Carr University of Art and Design. Elle a suivi des formations au Banff Centre et à la grunt gallery comme stagiaire en pratiques commissariales.