Nuit blanche 2008 à OBORO

© D. Thibeault, 2007

Activité image

© D. Thibeault, 2007

Activité Entete

Nuit blanche 2008 à OBORO

Événement
le samedi 1er mars 2008 de 20 h à 3 h

dans le cadre de la Nuit blanche à Montréal
de MONTRÉAL EN LUMIÈRE

performances sonores d’Érick d’Orion,
de DJ Aerosol et de Dr. Octoboobies

Pour plus d’informations sur la Nuit blanche à Montréal: Ligne Info-Lumière
514 288-9955 / 1 888 477-9955
montrealenlumiere.com

 

Festival Nuit Blanche Montreal en lumière

 

Fervents visiteurs du soir, une nuit sans sommeil s’annonce à OBORO. De 20 h à minuit, l’artiste Érick d’Orion réalisera une suite de performances bruitistes autour de six pianos usés et reconfigurés. Son exposition Solo de musique concrète pour 6 pianos sans pianiste, revisitant le concept de ruined pianos, sera d’ailleurs ouverte au public toute la soirée. Entre les performances, DJ Aerosol sera aux tables tournantes avec sa musique ambiant alors que Dr. Octoboobies réchauffera la soirée de minuit à 3 h. Des breuvages chauds et des friandises seront servis jusqu’à plus soif et plus faim. Lors de cette nuit à louvoyer joyeusement dans la ville, ne manquez pas de faire escale à OBORO !

Activite Bas de page

Érick d’Orion

Érick d’Orion (né en 1975) est un commissaire, artiste en audio et en nouveaux médias ainsi qu’un compositeur/musicien autodidacte résidant à Montréal depuis 2015, auparavant basé à Québec depuis 1993. Concentrant la plus grande partie de ses recherches audio sur le maximalisme numérique, d’Orion effectue un travail qui se rapproche étroitement du noise, de la musique concrète, du free jazz et de l’électroacoustique. Parallèlement ou conjointement, il développe des projets d’installation où l’audio et les nouvelles technologies sont réunis pour créer des oeuvres autant performatives que « statiques ». Présentement, ses réflexions portent principalement sur la réinterprétation, l’appropriation et la relecture de certains concepts de l’histoire de l’art, en particulier la musique concrète, le dadaïsme et le futurisme, le tout sans être passéiste. Il fait partie, entre autres, du duo morceaux_de_machines, des trios BOLD et Napalm Jazz et du collectif montréalais Perte de Signal et travaille étroitement avec La Chambre Blanche, le RCAAQ, les productions Rhizomes, CHYZ, Folie Culture, RAIQ, Dare-Dare, etc. où il siège au comité d’administration. Son travail a été présenté à travers l'Amérique du Nord, en Europe, en Australie et à Cuba.