Ombre/lumière présence/absence Outils de recherche et de création pour projections vidéos

© J. Brouillard, 2015

Activité image

© J. Brouillard, 2015

Activité Entete

Ombre/lumière présence/absence Outils de recherche et de création pour projections vidéos

Formation
les 6, 13, 14 et 20 février 2016, de 13 h à 16 h

Sessions de travail libre (sur rendez-vous)
dimanche 7 février et pendant la semaine du 14 au 20 février

Inscriptions
du 18 janvier au 2 février

Cette classe de maitre aborde l’ombre et la lumière comme composantes centrales de la création et de la présentation d’œuvres vidéos. Elle s’adresse aux artistes visuels professionnels qui recourent aux arts médiatiques dans leur pratique, et souhaitent expérimenter des techniques de captation et de diffusion axées sur ces deux composantes. Plus particulièrement, Pollard, Brouillard et Moore partageront leurs connaissances et leur expérience des installations et des performances in situ qui captent la figure humaine en mouvement, ceci, à l’aide de différentes technologiques. Dans un premier temps, les participantEs enregistreront leur matériel vidéo dans un studio de tournage permettant de contrôler l’éclairage et de travailler avec des contrastes élevés ou encore, de faire appel aux techniques d’incrustation sur écran vert. Ces prises de vue serviront aux exercices de création et d’apprentissage technique, notamment lors du montage, de la composition et de la diffusion.

Cette formation comprend quatre rencontres de trois heures, chacune axée sur des concepts et des techniques spécifiques. Entre les rencontres, les formateurs mettront à disposition les studios et les équipements nécessaires afin que les participantEs mettent en pratique les connaissances fraichement acquises et puissent profiter d’un support personnalisé. La formation sera offerte en français, par des formateurs bilingues.

Calendrier
Jour 1, 6 février : Planification et période de production (évaluation des objectifs, des ressources disponibles, des besoins et début des tournages en studio).
Jour 2, 13 février : Postproduction (isolation, organisation, montage et transcodage du matériel).
Jour 3, 14 février : Composition d’images et transcodage additionnel.
Jour 4, 20 février : Diffusion (tester et remanier le matériel avec divers dispositifs technologiques et étude de contextes d’exposition).
Note : Les participants devront travailler en dehors des rencontres, plus particulièrement le dimanche 7 février et durant la semaine du 14 au 20 février.

Techniques abordées
- Éclairage et production pour tournage avec figure humaine devant fond noir.
- Planification et flux de travail flexible laissant place à l’intuition et au jeu.
- Éclairage et production devant écran vert.
- Transcodage vidéo pour le montage et la composition d’images.
- Conception d’environnements de postproduction pour installations.
- Transcodage vidéo pour fins de diffusion.
- Configuration de projecteurs ou de moniteurs multiples.
- Rétroprojection.
- Conception de surfaces de projection.
- Projection in situ et projection illusionniste (logiciels et matériel connexe).
- Déclenchement de vidéo pour l’installation ou la performance.

Préalables
- Être artiste professionnelLE, avec une expérience de la vidéo;
- Avoir déjà utilisé une caméra;
- Démontrer des aptitudes et une expérience avec ordinateurs et logiciels, plus particulièrement les logiciels de montage et de composition non linéaire tels Premiere, Photoshop ou After Effects.
- Avoir une certaine expérience de la manipulation de projecteurs et de moniteurs.
- Être travailleur autonome ou travailleur salarié d'une entreprise non assujettie à la Loi du 1 % en formation*;
- S'engager à être présent à toutes les étapes de la formation.
* Toute entreprise dont la masse salariale annuelle est de plus d'un million de dollars est assujettie à la Loi du 1 % en formation. (formation Emploi-Québec)

Nombre de participants : maximum 8
Période d’inscription : du 18 janvier au 2 février 2016
Contactez le Laboratoire nouveaux médias par téléphone ou par courriel : 514-844-3250, poste 230 ou lab@oboro.net.
Coût : 125 $ incluant les taxes
Horaire : les 6, 13, 14 et 20 février 2016, de 13 h à 16 h
+ Sessions de travail libre (sur rendez-vous) : dimanche 7 février et pendant la semaine du 14 au 20 février 

POLITIQUES
Réservation / paiement
Les réservations peuvent être effectuées par téléphone ou par courriel, toutefois le paiement complet doit être réglé pour que l'inscription soit valide. Les options de paiement sont : carte de crédit (Visa ou Mastercard), chèque ou argent comptant. L'inscription à un atelier est non transférable.

Remboursement
OBORO n'accorde aucun remboursement des frais d'inscription sauf en cas de maladie (avec billet de médecin) ou de force majeure. En ces circonstances, les frais d'inscription sont transférables à un autre atelier ou à un service du Laboratoire nouveaux médias.

Annulation de l'atelier
OBORO se réserve le droit d'annuler les formations en tout temps et sans préavis. Les frais d'inscription sont alors remboursés en totalité.

Activite Bas de page

Aaron Pollard

Artiste multidisciplinaire de Montréal, Aaron Pollard créé et présente depuis le début des années 1990 des œuvres vidéo et des spectacles multimédias au Canada et à l’étranger. Il est diplômé de l’Emily Carr University of Art and Design et a obtenu une maîtrise en arts visuels de l’Université Concordia. Il travaille actuellement comme co-fondateur du collectif 2boys.tv et comme chercheur et responsable du secteur multimédia à OBORO.

Josée Brouillard

Josée Brouillard est une artiste en arts médiatiques. Elle détient un baccalauréat en beaux-arts de l’Université Concordia (2012) et a complété auparavant un DEC en Théâtre production (Lionel-Groulx), et un autre en Photographie (Vieux-Montréal) où elle a entamé sa recherche sur la lumière et la mise en scène. Ces formations combinées l’ont menée à explorer à la fois les matériaux et la lumière (et la lumière comme matériau) par l’appropriation des appareils de diffusion. Elle cherche à repousser les limites de la vidéo, en déconstruisant ses dispositifs de communication et en repensant l’expérience de réception, toujours avec une forte présence du corps comme source de représentation. Elle a présenté son travail à Montréal (OBORO, Studio XX, BIAN – Biennale internationale d’art numérique, Eastern Bloc) et à l’étranger (InShadow, Lisbonne, Portugal). Parallèlement, Josée Brouillard est technicienne multimédia dans des centres d’artistes et agit à titre de membre du conseil d'administration d'Eastern Bloc. Elle vit et travaille à Montréal.

Allison Moore

Originaire de Victoria en Colombie-Britannique, Allison Moore a poursuivi des études interdisciplinaires et en vidéo à l'université Concordia où elle a obtenu en 2005 un baccalauréat de la faculté des beaux-arts. Extrêmement active dans le milieu artistique au Canada et à l'étranger au cours des dix dernières années, elle a participé à de nombreuses expositions, résidences, ateliers et évènements. Son travail explore de façon ludique et systémique l'univers fascinant de la dématérialisation et de la décontextualisation de l'image et du corps tant au plan conceptuel que technologique. Inspirées des grandes traditions philosophiques et picturales (manuscrits anciens, miniatures flamandes et japonaises, mouvements surréalistes et dadaïstes, histoire de l'animation cinématographique), les recherches et les œuvres d'Allison Moore réinterprètent et reconstruisent le monde tel un paysage métaphorique au sein duquel les êtres sensibles sont en synergie avec leur macrocosme allégorique.