Paysages sonores d'Inukjuak

© N. Yoganathan, 2009

Activité image

© N. Yoganathan, 2009

Activité Entete

Paysages sonores d'Inukjuak

Concert le jeudi 2 décembre 2010 à 18 h 30

10$ - admission générale
Artiste invité : Léon Lo (violon et électronique)

Pour sa performance intitulée Paysages sonores d'Inukjuak, Nimalan Yoganathan encerclera le public de six haut-parleurs, l'immergeant ainsi à l'intérieur de portraits sonores de la communauté d'Inukjuak. Inaudible à l'«oreille nue», la musicalité de ces paysages nordiques se trouvera ainsi révélée.

Accompagnant ses enregistrements sur le terrain de sons et de rythmes électroniques en direct, l'artiste souhaite permettre à des sons synthétisés et artificiels de s'harmoniser avec les sons naturels et les traditions d'Inukjuak. Il s'agit de les imiter, tout comme le chant de gorge fait appel au corps humain pour imiter des paysages sonores naturels.

Nimalan Yoganathan est le premier artiste à recevoir une bourse du Fonds du Nunavik pour les arts et les lettres, un programme du Conseil des arts et des lettres du Québec (établi en collaboration avec l'Institut culturel Avataq). Grâce à cette bourse, pendant les mois de juillet et d'août 2009, il a participé à une résidence d'artistes à Inukjuak, au Nunavik, où il a étudié et enregistré cet environnement sonore pour mieux connaître la richesse de la culture et de la vie quotidienne des Inuits. Cette démarche a inclus aussi bien des sons naturels, comme le vent et l'eau, que des sons culturels, tels la construction d'un kayak et le chant de gorge.

Activite Bas de page

Nimalan Yoganathan

Établi à Montréal, Nimalan Yoganathan est un compositeur et un artiste sonore. Il a obtenu un baccalauréat en génie électrique de l'Université McGill et poursuit actuellement un deuxième baccalauréat en musique électroacoustique à l'Université Concordia. Il cherche à intégrer à son travail divers enregistrements effectués lors de ses voyages, que ce soit dans l'agitation urbaine, dans des paysages désolés ou sur des sites spirituels. Dans ses recherches, il tente notamment d'imiter le rythme et le timbre de sons naturels par des moyens « articiels ». Il touche également à la production radio, à l'installation, à l'écriture sonore pour des films, à la danse et au théâtre. Il a réalisé des albums dub et hip hop avec, notamment, les étiquettes Le Son 666 et Panospria (No_Type). Son travail a été présenté à MUTEK, au Suoni per il Popolo, au Piknik Electronik, à l'Art's Birthday, à OBORO, à la Fonderie Darling et à la salle de concert Oscar Peterson. Il joue également avec de nombreux groupes d'électronique et free jazz, dont Deadbush et Chimurenga Electroacoustic Ensemble.

Léon Lo

Depuis 1999, la musique est pour Léon Lo coupelle et nectar, verre et vin. Ses projets prennent tout leur sens dans les démarches qui mènent à leurs multiples incarnations.