Production sonore en trois dimensions : une approche globale

Activité image
Activité Entete

Production sonore en trois dimensions : une approche globale

Atelier

les samedi et dimanche 4 et 5 octobre 2008
les samedi et dimanche 11 et 12 octobre 2008
et les samedi et dimanche 25 et 26 octobre...

Le surround sound (ambiophonie) fait de plus en plus partie des productions médias et artistiques. Puisque l’information sonore sur DVD-Vidéo ou en TVHD est, de facto, multiphonique, l’artiste multimédia se doit de considérer ces possibilités de production sonore dans le processus de création et de diffusion. Or, la multiplication des formats – tant au niveau des encodages de signaux, des standards de diffusion que des supports de distribution – peut certainement intimider ceux qui veulent justement s’approprier cette technologie et l’intégrer à leur démarche. Il existe toutefois une réponse à l’ensemble des questions soulevées par la pratique de la multiphonie : le système Ambisonic. Ce système couvre la totalité des activités reliées à la production en surround sound, soit l’acquisition, la synthèse, le traitement et la reproduction d’information sonore en trois dimensions. Cette approche globale du système Ambisonic est totalement compatible avec des technologies répandues comme les formats Dolby Digital et DTS ou encore les supports de distribution grand public tels que le DVD et la TVHD.

Activite Bas de page

Daniel Courville

Daniel Courville est chargé de cours en production sonore et informatique appliquée à l’École des médias de l’UQAM depuis 1990. Il est réalisateur d’enregistrements de musique et s’intéresse à la captation, au traitement et à la reproduction sonores en trois dimensions et, en particulier, depuis 1988, à la technologie Ambisonic. Plus récemment, il s’est penché sur la question de l’intégration de la technologie Ambisonic dans les environnements de production et postproduction sonore par le développement d’outils logiciels modulaires. Daniel Courville détient une maîtrise en communication de l’UQAM.

Stéphane Claude

Stéphane Claude est un compositeur de musique électronique_acoustique et ingénieur du son. Ses recherches sont axées sur le développement et l'intégration de structures conceptuelles et physiologiques à des contextes d'installations et de performances. Ses intérêts portent sur la communication d'esthétiques formelle et physique en tant qu'expériences transductives par le biais du traitement audionumérique, des paramètres de l'acoustique et des espaces sonores. Ses productions ont entre autres été publiées par ATAK (Japon), LINE, DRAGON’S EYE RECORDINGS (États-Unis), ORAL (Canada). Il est le cofondateur de la cellule de recherche artistique Ælab avec l'artiste et professeure Gisèle Trudel. En tant que consultant audio, il a participé à la conception, la production et l’intégration d’espaces de présentation, de studios de création et de production analogiques et numériques, tant dans les centres d’artistes, les institutions que les lieux indépendants.