sedfadène

© R. Bowring, 2019

Activité image

© R. Bowring, 2019

Activité Entete

sedfadène

Résidence
du 10 au 24 février 2020

Le matériau de base de ce projet est constitué par le poème en cours d’écriture par BarDem (2014-2020) on met les phr- [les phrases au centre.

Lors de leur résidence à OBORO, BarDem et Thierry Simonot procéderont à l’enregistrement en studio, fragment par fragment (et non en continuité ou « live »), d’extraits de ce poème, de manière à disposer d’un matériau spécifique le plus détaillé et précis possible : une parole saisie dans ses micro-inflexions verbales.

Ils réaliseront le montage de ces fragments individuels afin de constituer une première couche, une sorte de cantus firmus, sur laquelle reposeront les strates ultérieures. Ils effectueront ensuite le montage d’autres matériaux poétiques possédant des propriétés sonores-spatiales spécifiques différentes de cette première couche : extraits d’entretiens radiophoniques et conversations entre les deux artistes ou avec d’autres interlocuteurs, matériaux poétiques sonores historiques – Gerhard Rühm, Bernard Heidsieck, Augusto de Campos, Bob Cobbing, Eugen Gomringer, Raul Hausmann – performés par BarDem ou d’autres artistes.

À ce travail de montage sonore se combinera un travail de spatialisation, c’est-à-dire la réalisation à travers un « orchestre de transducteurs » d’un « chemin d’écoute », par Thierry Simonot. Cette spatialisation dynamique est conçue et travaillée dès le départ du projet, de manière à en constituer une dimension intrinsèque, au même titre que les matériaux poétiques et sonores précédemment décrits. En somme, le projet vise à constituer une expérience d’écoute qui se déploie tout autant dans l’espace que dans le temps.

Le duo présentera une performance à la Galerie B-312 le 9 février 2020 à 15 h. Plus de détails ici.

* Ce projet est réalisé avec le soutien de la République et canton de Genève et de Pro Helvetia, Fondation suisse pour la culture

Activite Bas de page

Vincent Barras

Vincent Barras enseigne l’histoire de la médecine et des sciences à l’Université de Lausanne, et est spécialiste de l’art sonore, de la littérature expérimentale et de la poésie sonore, qu’il pratique comme auteur, performeur et programmateur. Il contribue aussi, en qualité de traducteur, à faire connaître et rayonner certains travaux majeurs de diverses tendances de la poésie, de la musique et de la littérature contemporaine : cofondateur des Éditions Contrechamps, il a notamment proposé une version française de Silence de John Cage, un volume de poèmes d’Eugen Gomringer, une anthologie de Robert Lax et un volume de poèmes du poète grec Georges Séféris.

Jacques Demierre

Lauréat des Prix suisses de musique 2018 et du prix quadriennal de musique de la Ville de Genève 2007, Jacques Demierre est pianiste, compositeur et improvisateur. Acoustiques ou électroacoustiques, qu’elles respectent le cadre de l’écriture traditionnelle ou profitent de l’improvisation libre, ses expérimentations peuvent servir la musique tout comme la poésie sonore et l’intervention sonore in situ. Toutes sont animées par une même quête de la conscience du sonore. Auteur de nombreuses pièces pour ensemble ou voix, le pianiste se fait également explorateur de la force évocatrice des bruits quotidiens. Tout en élargissant les possibilités sonores offertes par l’instrument-piano, il interroge les manières avec lesquelles celui-ci peut aborder le champ du langage. Sa réflexion critique développe une conception transversale et interdisciplinaire de la musique, ce qui lui a valu de pouvoir travailler avec des musicien.ne.s provenant d'horizons très divers.

Thierry Simonot

Thierry Simonot est régisseur son et musicien, et se consacre à la diffusion sonore et la spatialisation de musiques électroacoustiques, notamment avec l'orchestre de haut-parleurs de l’Association pour la Musique Électroacoustique de Genève (AMEG). Il collabore notamment avec les ensembles Vortex, Contrechamps, Eklekto et avec les festivals Archipel, de Lucerne et les Amplitudes. Il participe à des projets de concert spatialisé, performance et installation sonore, notamment avec Jacques Demierre, l’ensemble 6ix+1, Dragos Tara, Rainer Boesch, Vincent Hänni, Maya Bösch et Joël Maillard. En tant qu’improvisateur, il joue en trio avec Rudy Decelière et Dimitri Coppe, ainsi qu’avec la vocaliste Céline Hänni et l’Insub Meta Orchestra.