SPAM

© J. Forever Nawracaj, 2015

Activité image

© J. Forever Nawracaj, 2015

Activité Entete

SPAM

Performance
jeudi 3 novembre 2016, à 20 h 30

Billetterie du festival sur place
5$ (accès à toutes les activités de la soirée d’ouverture du Festival HTMlles)

*À voir à 19 h 30 à OBORO
root work (work that root), performance de Monica Rekas

présenté en collaboration avec le Festival HTMlles 2016


 

SPAM est une installation multimédia associée à une performance longue durée. Gambletron et Johnny Forever créent une « Funhouse des médias sociaux », immersive et interactive, projetant des plateformes de téléconférence vidéo et créant une boucle de rétroaction visuelle et sonore qui imite la sensation d'une salle des miroirs. En même temps, une transmission pirate FM créée à partir des sons émis dans la pièce passe par une série de radios disséminées dans l'installation. La transmission radio, ainsi que le mouvement des corps humains et de la manipulation manuelle des dispositifs dans l'espace agissent comme des médias analogiques qui restructurent les identités numériques et les interactions avec les médias numériques de surveillance.

Lorsque les spectateur-rice-s entrent dans une pièce remplie de téléphones intelligents, d’ordinateurs portables et de radios, ils-elles voient leurs corps et leurs voix projetés autour d’eux-elles. Leurs images sont enchevêtrées avec celles de performances effectuées à distance par des artistes invité-e-s par Gambletron et Forever à jouer de loin, à travers Skype, au sein de l'installation. Les spectateur-rice-s participent à une surveillance consensuelle alors qu’ils-elles se joignent à une conversation vidéo multiplateforme projetée dans la pièce, capturé-e-s par les caméras des ordinateurs portables. Une série de boucles vidéo rétroactives est ainsi créée, donnant à la pièce un effet de miroir déformant. Habillé-e en drag, Forever encourage la participation tandis que Gambletron rassemble des informations sonores produites dans la salle, extrait les voix des spectateur-rice-s, le bruit des pas et la respiration pour les transmettre dans une version brouillée à la radio.

La pièce explore les relations semi-consensuelles avec la surveillance d'Internet tout en créant un contraste entre la transmission numérique et analogique. En plaçant le réconfort de la radio pirate en opposition avec l'angoisse captivante de l'auto-imagerie basée sur Internet, les artistes explorent viscéralement un affrontement médiatique furtif, créant un bruit de l'information.

Activite Bas de page

Johnny Forever et Gambletron

Johnny Forever et Gambletron est un duo pluridisciplinaire queer basé à Montréal. Ensemble, Forever et Gambletron créent des environnements interactifs et immersifs de performance qui explorent la résistance queer en utilisant les transmissions radio, la vidéo et les arts textiles. Leurs performances publiques, en grande partie improvisées, unissent la vidéo et la sculpture souple de Forever au bruit expérimental de Gambletron en incorporant l’électronique modifiée. Au cours des deux dernières années, le duo a travaillé pour le théâtre, dans des galeries et des festivals incluant le Rhubarb Festival au Buddies in Bad Times Theatre de Toronto, l’Electric Eclectics à Meaford (Ontario) et le Camp Wavelength au Artscape Gibraltar Point sur l’île de Toronto. Cette année, Forever et Gambletron se lancent dans une résidence à Struts and Faucet à Sackville (Nouveau-Brunswick).