Taches d’huile

© D. Eppley, 2012

Activité image

© D. Eppley, 2012

Activité Entete

Taches d’huile

Commissaire(s) : 

Exposition du 19 janvier au 16 février 2013

Portes ouvertes lors du montage
le mercredi 16 janvier de 14 h à 17 h

Vernissage
le samedi 19 janvier à 17 h

commissariat sur invitation de Renee Baert
en collaboration avec Productions CARGO, dans le cadre d'Au-delà de la ligne

 

Le travail de Dave Eppley implique de la répétition, des motifs complexes, des procédés minutieux et des matériaux et techniques insolites. La matière première de ses dessins est le ruban de vinyle souvent utilisé pour l'affichage commercial, qu'il applique directement sur la surface des murs et planchers de la galerie. Il travaille sur place, installant des compositions abstraites, complexes et vibrantes qui font écho à des aspects précis de l'architecture de l'espace. Il est attiré par les particularités des espaces d'exposition et met en valeur les recoins et les escaliers, ou les taches, cicatrices et autres défauts qui habituellement ne reçoivent pas d'attention esthétique.

Chez OBORO, Eppley s'est intéressé plus particulièrement aux taches d'huile sur le plancher de la grande galerie qui témoignent de l'époque où le 4001 Berri était une salle d’exposition automobile. En appliquant les bandes de couleurs vives directement sur le mur, il fait référence aux traditions de dessin mural, à la peinture hard-edge (abstraite et géométrique) et aux couleurs et à l'éclat du Pop Art. Ses installations mènent le spectateur à travers l'espace dans un parcours qui serpente, zigzague et repart dans tous les sens.

[adapté d'un texte de Rachel Lafo]

Activite Bas de page

Dave Eppley

Dave Eppley a complété une maîtrise en peinture à l'école d'art Mass Art en 2003. Depuis, il a reçu des invitations et commandes de nombreuses institutions. Il a récemment été invité à produire une œuvre pour le Kohler Arts Center qui occupera 4000 pieds carrés. En 2011, la School Construction Authority de la ville de New York lui commanda une œuvre permanente pour PS 65, à Brooklyn. En 2010, il reçut deux commandes du Bloomberg Building afin de produire des œuvres pour leur quartier général à New York. En 2007, il fut l’invité du LMCC workspace program et réalisa une œuvre pour le Tang Museum du Skidmore College et en 2008 pour le deCordova Museum. Eppley a donné des conférences au Kohler Arts Center, Harvard University, Kenyon College et à l'école d'art Mass Art. Des critiques de son travail ont paru dans le Boston Globe, USA Today, The Harvard Crimson, New American Paintings et sur la chaîne de nouvelles New York 1. On peut consulter son porte-folio sur son site Web.

Rachel Lafo

Rachel Rosenfield Lafo est commissaire indépendante, écrivaine, consultante et conférencière basée à Vancouver. Elle a monté des expositions telles que Brendan Tang & Alex McLeod, Surrey Art Gallery (2013), Odd Occurrences: Narrative in the Art of Kristin Bjornerud, Tamara Bond, Tomoyo Ihaya, and Carrie Walker, Seymour Art Gallery (2012), Michelle Allard and Khan Lee: Circulation Patterns, Simon Fraser University Gallery (2012), Drive-By: Danny Singer, Seymour Art Gallery (2011), et Redefining Drawing, Jennifer Kostuik Gallery (2010). Ses articles, recensions, et entrevues avec des artistes ont été publiés dans des revues telles que Sculpture, Public Art Review, Art in America, Mousse et Canadian Art. Elle a également rédigé un texte pour le catalogue de l'exposition de Thomas Houseago à la Rennie Collection. Lafo est directrice du conseil d'art public de Vancouver, présidente de la Contemporary Art Society, et donne des cours sur la sculpture et de l’art public à l'Université Emily Carr. Auparavant, elle a été directrice du département de conservation du deCordova Sculpture Park + Museum, au Massachusetts.