vaste et évident – mind way – shin dao

© suschnee, 2007 / b. mulvihill, 2013

Activité image

© suschnee, 2007 / b. mulvihill, 2013

Activité Entete

vaste et évident – mind way – shin dao

Exposition
2 mai au 6 juin 2015

Vernissage
le samedi 2 mai, à 17 h

Visite commentée en présence des artistes
le samedi 16 mai, à 16 h
(en anglais, période de questions bilingue)

Au fil d’années d’échanges, suschnee et bryan mulvihill ont cherché à faire en sorte que l’art profite aux autres. Leurs discussions ont toujours abouti à l’idée de motivation, à l’état d’esprit qu’on applique à la production artistique. Ultimement, c’est l’esprit qui crée et c’est lui qui expérimente une œuvre d’art. vaste et évident mind way shin dao explore l’esprit dans son état le plus fondamental. Il ne s’agit pas de l’esprit au quotidien qui pense et se souvient, mais plutôt de la conscience cognitive elle-même, que les traditions orientales nomment la conscience primordiale : ce qui est fondamentalement présent dans chaque être vivant.

La voie, ou « way », dont il est question dans le titre renvoie aux processus de création qui entrent dans la production d’une œuvre. L’utilisation de compétences techniques demandant de longues périodes d’intense concentration met au jour un esprit attentif, telle la lune se mirant dans l’eau. Les actes d’observation profonde permettent à l’esprit de s’arrêter. Les gestes précis et répétitifs donnent libre cours à l’harmonie et à une vivacité paisible. Les œuvres exposées reflètent une attention portée à la nature créative de l’esprit par le développement progressif de compétences techniques permettant à l’artiste d’en arriver à une concentration claire et ouverte de son esprit. C’est le souhait des deux artistes que leurs œuvres inspirent un sentiment d’harmonie, de tranquillité et de perspicacité dans l’esprit de celui ou celle qui les regarde.

suschnee et bryan mulvihill dédient cette exposition à la mémoire de Daniel Dion, l’ami cher et le collaborateur. C’est grâce à l’enthousiasme et à l’insistance de Daniel qu’ils ont proposé d’exposer ensemble à OBORO. Avant son décès en septembre dernier, Daniel avait dit qu’il se joindrait à eux comme commissaire.

Activite Bas de page

suschnee

Les œuvres rose-thé de suschnee, intitulées Diamond in the Rose, posent un regard profond sur l’impermanence du monde naturel, monde qui est dans un perpétuel état de mouvement et de transformation. Ses œuvres ont été créées avec d’infinis détails, grâce à une méthode proche de celle, traditionnelle, du mandala ou thangka bouddhiste. Les Cloud Journal de su sont produits spontanément, quand de vrais nuages passent dans le ciel. Les idées, les citations et les impressions passagères, semblables à un journal intime, font partie du moment de création. Ces œuvres visent à développer l’attention, la concentration, la tranquillité et la perspicacité, et elles servent de méthodes visuelles de guérison de l’esprit. Ce corpus représente l’amour de la peinture et du dessin, reliés par une gratitude envers la vie qui se manifeste en générant du sacré et en cultivant la conscience. su est cofondatrice d’OBORO et du World Tea Party, avec Daniel Dion et bryan mulvihill, dont le but est de promouvoir l’échange culturel et la bonne entente entre les peuples du monde.

bryan mulvihill

La « caligraffiti » de bryan mulvihill rend hommage aux processus de découpage et de permutation hérités de Brion Gysin qui, en compagnie de William Burroughs, a exploré ces techniques pour libérer le monde, le situer dans un état ouvert d’association visuelle. mulvihill et Gysin ont eu en commun une longue pratique de calligraphie telle qu’elle se pratique en Chine, au Japon et dans les pays arabes. Avec l’encouragement de Brion, bryan a appliqué des permutations au kōan zen, qui est l’expression d’un état d’esprit éclairé. Offrant un système visuel ouvert plutôt qu’une idée ou référence spécifique, le travail vise la participation créatrice du regardeur. Ces caligraffiti ont recours à de nombreux langages et systèmes d’écriture, par des processus répétitifs de création de motifs, pour stimuler le cortex visuel, tout en étant libres de tout processus précis de dénomination. Les méthodes de permutation et l’art zen ont des objectifs similaires : libérer l’esprit d’idées préconçues pour atteindre un état ouvert de créativité. Les caligraffiti peuvent sembler abstraites, mais elles sont en fait chargées par leur contexte.