BIG BANG !?#$*SACRÉ&*#?!

Caroline Fillion, Centre Pompidou (série FEUX D'ARTIFICE !?#$*SACRÉ)&*#?!), 2019.

Activité image

Caroline Fillion, Centre Pompidou (série FEUX D'ARTIFICE !?#$*SACRÉ)&*#?!), 2019.

Activité Entete

BIG BANG !?#$*SACRÉ&*#?!

Résidence
Du 12 au 28 mars 2021

Initialement prévue au printemps 2020, cette activité a été reportée à la saison 2020-2021 en raison de la pandémie de la COVID-19.

À plusieurs périodes dans l’Histoire, on nous prédit la mort de l’art. Aujourd’hui encore, certain.e.s annoncent sa fin. Toutefois, le postulat de Caroline Fillion est que l’art a toujours su se réinventer, exister, et ce, malgré les intempéries et les changements de paradigmes.

Dans un esprit parodique et satirique, le projet BIG BANG !?#$*SACRÉ&*#?! consiste à créer une trame sonore expérimentale qui va de concert avec un projet de vidéo expérimentale.

Comment trouver, par le biais d’une trame sonore, une stratégie pour figurer la destruction par opposition à la renaissance de l’art? Quel est le son de l’art? Quel est le son de la destruction? Quel est le son de la renaissance?

En s’inspirant métaphoriquement du souffle de la création, de l’explosion et du vent de changement, l'artiste souhaite prendre pour matières sonores les souffles, les sifflements, les soupirs, les respirations rythmées fortes ou en douceur, les jeux d’aspirations et d’expiration donnant une intensité, une pulsion à la fois organique et anarchique à la trame sonore.

Pour ce faire, 9 musicien.ne.s utilisant des instruments de musique dont le son est produit par la vibration de l’air seront invité.e.s à improviser, à composer en regard des images vidéos de l'artiste en résidence. Seuls les souffles des musicien.ne.s, jouant de leurs instruments tronqués au rythme des images, seront enregistrés.

Cette résidence est réalisée dans le cadre du programme de résidences croisées C.R.É.E.R.

Activite Bas de page

Caroline Fillion

Artiste multidisciplinaire, Caroline Fillion est originaire de Saguenay. Sa pratique conceptuelle repose sur des conjonctions symboliques ou des métaphores questionnant, détournant ou transgressant les postulats traditionnels du milieu de l'art. Une réflexion tempérée dans un absurde sérieux sur les méthodes de légitimation de l'Art à travers ses institutions et sur le rapport entre l'œuvre, l'artiste et le commentaire qui les précède.