Daniel Barrow

Dans sa pratique des quinze dernières années, Daniel Barrow a utilité des technologies simples, souvent passées de mode, pour présenter des récits picturals qui combinent les méthodes du cinéma, de la bande-dessinée, de l’animation et des spectacles de lanternes magiques. Barrow est mieux connu pour son adaptation des bandes-dessinées, consistant à manipuler les formes et les dessins sur un rétroprojecteur. Iel a présenté ses projections-performances à multiples institutions prestigieuses incluant le Walker Art Center (Minneapolis), le Musée d’art contemporain de Los Angeles, PS1 (New-York), le festival TBA de l’Institut des arts contemporains de Portland et l’Institut du film britannique. Daniel Barrow est récipiendaire du prix des arts Sobey en 2010 et du prix de résidence d’artiste Glenfiddich en 2013.

Activités reliées