Christof Migone Chloë Lum et Yannick Desranleau I

Date(s) : 12 déc 2022 18 h 00

Événement

I

Christof Migone, 2022

Chloe Lum et Yannick Desranleau présentent, dans le cadre du projet de Christof Migone, You And I Are Water Earth Fire Air Of Life And Death, des vidéos diffusés en ligne. Le projet de Migone, qui s’étale sur une période de 12 ans, en est à son troisième volet, dédié au troisième mot de la phrase du titre : I.

Après la découverte de toutes les étapes de la fabrication du whisky lors d’une résidence d’artiste de trois mois avec Marla Hlady à la distillerie Glenfiddich, en Écosse, à l’été 2019, Migone a été frappé de constater à quel point le mot « whisky » (dont la racine signifie « alcool – eau de vie ») est inadéquat, car il ne rend compte que d’une petite partie du processus de fabrication. La phrase corrective de 12 mots qui en a résulté, You And I Are Water Earth Fire Air Of Life And Death, a évolué en un projet de 12 ans, chaque année se concentrant sur un mot de la phrase et se manifestant par un événement annuel de 12 heures le 12 décembre de midi à minuit. You (2020), And (2021), I (2022), et ainsi de suite. Le projet, à l’origine un texte modeste, s’est transformé en un projet de commissariat tentaculaire qui a jusqu’à présent présenté 53 artistes de 10 pays sur 4 continents.

I

Christof Migone, 2022

Christof Migone est artiste, enseignant, commissaire et écrivain. Il a obtenu une maitrise en beaux-arts du NSCAD en 1996 et un doctorat du Department of Performance Studies de la Tisch School of the Arts de l’Université de New York en 2007. En 2006, la Galerie de l’UQAM à Montréal a présenté une exposition monographique intitulée Trou survolant les premières années de sa carrière. Un livre compilant ses écrits sur l’art sonore, Sonic Somatic: Performances of the Unsound Body, a été publié en 2012 par Errant Bodies. 

christofmigone.com

Chloë Lum et Yannick Desranleau sont des artistes d’installation qui travaillent avec la vidéo, la performance, la sculpture, le son, le texte et la photographie. Leur pratique collaborative est ancrée dans le théâtre et la chorégraphie, et examine les relations glissantes et complexes entre les corps et les objets inanimés. Depuis plusieurs années, ces sujets sont abordés sous l’angle de la maladie chronique. Ils sont basés à Tiohtiá:ke (Montréal) et travaillent en collaboration depuis 2000.