Rhonda Abrams Songs and Allegories

Date(s) : 7 nov au 12 déc 1998

Exposition

Songs and Allegories

Rhonda Abrams, still from the video Lament of the Sugar Bush Man, 1987

Commissaire : Marilyn Burgess

Vernissage le samedi 7 novembre 1998 à 17 h

Conférence de l’artiste et lancement de sa nouvelle bande le mercredi 2 décembre 1998

Dans le paysage de l’art vidéo canadien, la voix de Rhonda Abrams est unique. Depuis les quinze dernières années, ses bandes explorent notre relation imaginaire avec la nature dans des vignettes d’opéra où se retrouvent des « stéréotypes » canadiens comme le chasseur, le pêcheur et le trappeur. Des forêts coupées à blanc, une nature artificielle située à l’intérieur et des cieux urbains engorgés de fumée définissent « l’univers sauvage » d’Abrams, et ordonnent une géographie visuelle du Canada déterminée par les besoins de l’industrie. Dans ces bandes, le grand air devient le décor de nos socialisations les plus mortelles, le terrain qui nous prépare aussi bien qu’il nous destine à nous voir comme étant séparés de l’environnement naturel. Dans la division entre nature et culture qui régit ce monde, le genre sexuel est à la fois son trope principal et sa parodie. Les femmes incarnent la nature seulement afin de la bouleverser. La forêt est un lieu pour les idylles et pour les amoureux eux-mêmes. Si riant d’une certaine féminité essentielle, ces opérettes remettent également en cause la construction culturelle qui présente la nature comme étant féminine.

(+) Lire plus
Songs and Allegories

Rhonda Abrams, still from the video Lament of the Sugar Bush Man, 1987

Rhonda Abrams est une vidéaste dont les bandes ont été largement diffusées depuis 1985. Son travail a fait l’objet d’expositions personnelles à New York, à Kleinburg et dans plusieurs villes canadiennes, et a fait partie d’expositions collectives à travers le monde. Elle s’est mérité le prix de la meilleure vidéo au Video Culture International en 1986. Elle vit dans la région de Toronto.