Anne-F Jacques l’impression que les choses se parlent entre elles dès que j’ai le dos tourné

Date(s) : 2 avr au 7 mai 2021

Résidence

Anne-F Jacques, chashitsu (détail), 2020. Crédit : Miho Satou

Au cours de ce projet de résidence de recherche, Anne-F Jacques veut porter attention à l’activité constante à l’œuvre dans les matériaux : croissance, usure et transformation, génération et transformation d’énergie, propagation de mouvement, d’ondes acoustiques et d’électricité, fissures et résistance. Elle expérimente avec des techniques obliques et bricolées d’amplification sonore et de génération de mouvement afin de mettre différentes matières en état d’interaction, de tension, d’action réciproque, brouillant les frontières entre l’animé et l’inanimé, l’organique et le synthétique. À la fois atelier ouvert, performance à peine perceptible et installation en perpétuelle transformation, l’espace de travail se veut une sorte d’écosystème oscillant entre perturbations et tentatives d’autorégulation, dans lequel notre présence physique est l’une des plusieurs forces à l’œuvre.

(+) Lire plus

Anne-F Jacques, chashitsu (détail), 2020. Crédit : Miho Satou

Anne-F Jacques est une artiste sonore habitant et travaillant à Montréal. Elle s’intéresse à l’amplification, aux interactions obliques entre matériaux et à la construction de divers systèmes et assemblages idiosyncratiques. Son (in)attention se concentre plus particulièrement sur les technologies légères, les objets banals et les sons rugueux. Elle présente régulièrement installations sonores, performances et interventions éphémères en Amérique du Sud et du Nord, au Japon et en Europe.

anne-fff.tumblr.com

(+) Partenaire(s)