Yen-Chao Lin Alice Ming Wai Jim DIY Haunt

Date(s) :

Événement

O. Lewis, 2017

Performance nouveaux médias le vendredi 19 mai 2017, à 20 h

Version installative de l’œuvre le samedi 20 et dimanche 21, de 13 h à 17 h

En collaboration avec le Festival Accès Asie
Cet évènement fait partie du Printemps numérique 2017

Réalisé durant sa résidence d’artiste à OBORO, DIY Haunt de Yen-Chao Lin, est une performance installative et immersive inspirée de son enfance en République de Chine, dans le Taiwan occupé des années 1980 et 1990, une période de changements politiques turbulents et de croissance économique rapide. L’œuvre reflète les tensions et l’instabilité toujours présentes à Taiwan malgré la fin de la loi martiale qui dura 38 ans, du 19 mai 1949 au 15 juillet 1987.

(+) Lire plus

O. Lewis, 2017

Yen-Chao Lin est une artiste multidisciplinaire montréalaise qui se décrit comme archiviste postmoderne et adepte d’histoire naturelle. Elle est collectionneuse passionnée d’objets divers, des dossiers familiaux retrouvés aux spécimens biologiques et documents éphémères de l’ère victorienne. Comme immigrante de première génération née à Taiwan, ses œuvres, souvent à thème hantologique, s’inspirent d’histoires orales et de pratiques religieuses traditionnelles. Lin détient un baccalauréat de l’Université Concordia en production cinématographique.

Alice Ming Wai Jim est professeure d’histoire de l’art contemporain et titulaire de la Chaire de recherche de l’Université Concordia sur les histoires de l’art ethnoculturel. Elle est corédactrice en chef de la revue internationale Asian Diasporic Visual Cultures and the Americas.

Yen-Chao Lin – DIY Haunt
Commissaire : Alice Ming Wai Jim
Exposition présentée à OBORO du 19 au 21 mai 2017. En collaboration avec le Festival Accès Asie, programme de résidence Intervalles.
Dans le cadre de la programmation de l’année 2017 d’OBORO, consacrée aux artistes et à la pensée autochtones.
Merci spécial à Khosro Behramandi
Réalisation, caméra et montage : Mélanie O’Bomsawin
OBORO reconnait que ses activités ont lieu à Tiohtià:ke, en territoire kanien’kehá:ka non cédé.

(+) Partenaire(s)