David (Jhave) Johnston Interstitiel

Date(s) : 24 avr au 29 mai 2010

Exposition

D. J. Johnston, image tirée de la vidéo Interstitial, 2006

Portant sur les transformations, Interstitiel est un film construit avec un code en temps réel. Il se compose de 360 fichiers vidéo, de 85 fichiers audio et de 445 fragments poétiques aléatoires formant un triptyque combinatoire ininterrompu. Il s’agit à la fois d’une oeuvre générée par des processus informatisés et d’une méditation sur les cycles de la naissance, de la vie et de la mort.

La première vidéo, tournée en 2006 à l’aide d’une caméra compacte imperméable, montre un chat se décomposant dans le fleuve Saint-Laurent sur une période de dix jours. Une autre présente des micropaysages de bassins intercotidaux dans les environs de Vancouver, révélant les tourbillons visqueux provoqués par les marées. Sur une période de deux heures, la troisième vidéo met en scène un grillon noir sur un morceau de pain qui se métamorphose en libellule lors d’un pique-nique urbain.

(+) Lire plus

D. J. Johnston, image tirée de la vidéo Interstitial, 2006

David (Jhave) Johnston, poète multimédia, vit à Montréal. Il est également informaticien, concepteur d’interfaces et artiste. La majorité de ses œuvres sont interdisciplinaires et conçues par le truchement de l’Internet; son travail allie le son, la vidéo et la poésie à la programmation. M. Johnston a participé à de nombreux projets artistiques collectifs et individuels, à la fois numériques et in situ, au niveau régional et international (en collaboration avec OBX, NT2, TML, FILE, Champ Libre, Bioteknica, Turbulence.org, Ollivier Dyens, Sophie Jodoin et Year01).

(+) Partenaire(s)