Marie A. Côté Lysa Iqaluk Annesie Sarah Nowkawalk Jeux de bols et de voix

Date(s) : 27 avr au 1 jun 2013

Exposition

M. A. Côté, 2011

Mon projet se présente sous la forme d’une installation sonore et visuelle à laquelle s’ajoute une série de dessins à l’argile sur papier. J’ai réalisé ce corpus à Inukjuak au Nunavik, à l’été 2011, dans le cadre d’une résidence d’artiste subventionnée par le Conseil des arts et des lettres du Québec (CALQ), Aumaaggiivik (le Secrétariat des arts du Nunavik), l’Administration régionale Kativik et Air Inuit.

Huit chanteuses de gorge inuites ont chanté dans et avec des bols de porcelaine que j’avais préalablement conçus et tournés pour l’occasion. J’ai enregistré leurs chants dans quatre lieux différents, soit : dans un bureau de l’Institut culturel Avataq, le centre d’entraide familial Sungirtuivik, dans une habitation semi-souterraine traditionnelle appelée qarmaq et à la maison qui me servait de résidence. Les enregistrements de ces sessions de chants incluent aussi les conversations des chanteuses entre elles, les reprises de tel ou tel motif mélodique ainsi que des bruits ambiants de la vie courante.

(+) Lire plus

M. A. Côté, 2011

Pour Marie A. Côté, tout commence avec la poterie. Son plaisir à tourner un pot ne s’est jamais atténué, et cela, bien qu’elle produise aujourd’hui surtout des sculptures et des installations. Comme tout pot demande à être rempli, son travail cherche à nous faire voir cette expérience complexe qui relie l’objet à l’espace. On peut imaginer aisément un espace vide, mais on ne peut pas concevoir un objet privé d’espace. Plusieurs fois boursière du conseil des arts et des lettres du Québec et du conseil des arts du Canada, Marie A.

mariecote.ca/Home

Je me nomme Lysa Iqaluk et suis née le 2 septembre 1989. J’ai été élevée par mes parents et grands-parents à Inukjuak, où je vis toujours. Notre grand-mère, Patsauk Iqaluk, nous a enseigné à Linda, ma sœur aujourd’hui décédée, et moi-même la technique des chants de gorge appelée katajjait en langue inuite. Elle était grandement reconnue pour ses chants qui l’on amenée à parcourir le monde. À l’adolescence, j’ai rencontré mon amie Annesie S. Nowkawalk, elle aussi chanteuse.

Mon nom est Annesie Sarah Nowkawalk. Je suis née le 16 janvier 1990. J’ai grandi à Inukjuak (Nunavik), auprès de mes parents, Minnie N. Echalook et Noah Echalook. Mon père est un célèbre sculpteur sur pierre. Ses œuvres figurent parmi les collections des plus prestigieux musées canadiens, notamment au Musée des beaux-arts du Canada à Ottawa. J’ai appris le chant de gorge en l’entendant à la radio. Ma mère ne chantait pas, tandis que sa mère chantait. Toutefois, cette dernière n’a pu m’enseigner les chants de gorge puisqu’elle était déjà décédée à ma naissance.

Jeux de blos et de voix, Marie A. Côté – Photos : Paul Litherland, 2013

Jeux de blos et de voix, Marie A. Côté – Photos : Paul Litherland, 2013

Jeux de blos et de voix, Marie A. Côté – Photos : Paul Litherland, 2013

Jeux de blos et de voix, Marie A. Côté – Photos : Paul Litherland, 2013

Jeux de blos et de voix, Marie A. Côté – Photos : Paul Litherland, 2013

Jeux de blos et de voix, Marie A. Côté – Photos : Paul Litherland, 2013

Jeux de blos et de voix, Marie A. Côté – Photos : Paul Litherland, 2013

Jeux de blos et de voix, Marie A. Côté – Photos : Paul Litherland, 2013

(+) Partenaire(s)