Pipilotti Rist Commissaire : Stéphane Aquin Pipilotti Rist

Date(s) : 13 mai au 11 jun 2000

Exposition

Pipilotti Rist, image tirée de la vidéo I’m Not The Girl Who Misses Much, 1986

En collaboration avec le Musée des beaux-arts de Montréal

Vernissage le samedi 13 mai à 17 h

Avant de se mériter une réputation élargie grâce à ses installations vidéo, l’artiste suisse Pipilotti Rist s’est fait connaître tout d’abord par son travail en monobandes vidéo. D’une diffusion plus marginale, ces pièces, la plupart d’une durée relativement courte, n’en sont pas moins remarquables par la fusion particulière de l’image et de la musique que l’artiste, elle-même également musicienne, y opère. Vidéoclips alternatifs? La référence à la culture pop, abondamment commentée, ne forme toutefois qu’une des facettes du travail de Pipilotti Rist. «Je fais des poèmes en mouvement», a expliqué l’artiste en entrevue. Il y a en effet une solide dose de poésie et de lyrisme dans ces œuvres où se mêlent l’humour, la mélancolie, le désir, l’exaltation des sens et le pressentiment de la catastrophe, et d’où émerge une image nouvelle de l’amour.

Pipilotti Rist, image tirée de la vidéo I’m Not The Girl Who Misses Much, 1986

Pipilotti Rist, née en 1962 en Suisse, a étudié à l’Institut des arts appliqués à Vienne et à l’École de design de Bâle. Ses bandes ont été présentées dans les festivals internationaux, dans les musées à travers le monde ainsi qu’à la télévision.

pipilottirist.net

Stéphane Aquin est Conservateur de l’art contemporain au Musée des beaux-arts de Montréal depuis 1998. Il a été chroniqueur des arts visuels à l’hebdomadaire Voir entre 1992 et 1998.