Sophie Jodoin Tant de morts pour si peu

Date(s) : 15 jan au 19 fév 2011

Exposition

Sophie Jodoin, image tirée de la série Small Dramas & Little Nothings, 2009. Photo : É. Excoffier

L’artiste Sophie Jodoin a été invitée par OBORO à présenter son travail récent sur la guerre et les traumatismes de l’enfance afin de faire écho à un thème cher à notre organisme : la paix. Les extraits de ses dernières séries montrent les souffrances morales et physiques de ceux qui ont subi la guerre, mais aussi les épreuves du quotidien et de l’enfance.

Ces images vacillant entre le factuel et le fictionnel sont forgées à partir de références visuelles tirées de magazines, de l’Internet et de photos personnelles. Au-delà du dessin et de la photographie, elles se répercutent jusqu’à la bande vidéo, formant un ensemble saisissant, à la fois sensible et douloureux.

(+) Lire plus

Sophie Jodoin, image tirée de la série Small Dramas & Little Nothings, 2009. Photo : É. Excoffier

Sophie Jodoin vit et travaille à Montréal. Elle détient un baccalauréat en beaux-arts de l’Université Concordia à Montréal. Boursière du Conseil des arts et des lettres du Québec et du Conseil des arts du Canada, son travail a fait l’objet de plusieurs expositions individuelles et collectives au Québec et ailleurs au Canada, aux Etats-Unis et en Europe.

sophiejodoin.com

Tant de morts pour si peu You Have to Kill a Whole to Get a Little. Sophie Jodoin – Photo Paul Litherland, 2011

Tant de morts pour si peu You Have to Kill a Whole to Get a Little. Sophie Jodoin – Photo Paul Litherland, 2011

Tant de morts pour si peu You Have to Kill a Whole to Get a Little. Sophie Jodoin – Photo Paul Litherland, 2011

Tant de morts pour si peu You Have to Kill a Whole to Get a Little. Sophie Jodoin – Photo Paul Litherland, 2011

Tant de morts pour si peu You Have to Kill a Whole to Get a Little. Sophie Jodoin – Photo Paul Litherland, 2011

Tant de morts pour si peu You Have to Kill a Whole to Get a Little. Sophie Jodoin – Photo Paul Litherland, 2011

Tant de morts pour si peu You Have to Kill a Whole to Get a Little. Sophie Jodoin – Photo Paul Litherland, 2011

Tant de morts pour si peu You Have to Kill a Whole to Get a Little. Sophie Jodoin – Photo Paul Litherland, 2011

Tant de morts pour si peu You Have to Kill a Whole to Get a Little. Sophie Jodoin – Photo Paul Litherland, 2011

Tant de morts pour si peu You Have to Kill a Whole to Get a Little. Sophie Jodoin – Photo Paul Litherland, 2011

Tant de morts pour si peu You Have to Kill a Whole to Get a Little. Sophie Jodoin – Photo Paul Litherland, 2011

Tant de morts pour si peu You Have to Kill a Whole to Get a Little. Sophie Jodoin – Photo Paul Litherland, 2011