Irit Batsry Commissaire : Valérie Lamontagne À laisser et à prendre

Date(s) : 13 sept au 19 oct 1997

Exposition

À laisser et à prendre

Irit Batrsy, view fro, the exhibition To Leave and to Take, 1997. Photo : Denis Farley

Vernissage le samedi 13 septembre à 16 h

Conférence de l’artiste le mercredi 17 septembre à 20 h

Dans le cadre du Mois de la Photo à Montréal

Vidéographe présente la trilogie vidéo Passage to Utopia à la Cinémathèque Québécoise les 16 et 25 septembre 1997

À laisser et à prendre est élaborée pendant une période de résidence à OBORO

Afin de réaliser À laisser et à prendre, Irit Batsry utilise une unité de base toute simple : une « main » faite de riz. Environ 2000 mains, totalisant près d’une tonne de riz, sont dispersées dans l’espace comme les traces d’un itinéraire et comme des éléments servant à la construction d’abris. Ces derniers, qui ne sont pas sans rappeler des barricades de sacs de sable, peuvent être perçus comme étant à moitié construits ou encore à moitié détruits. Des bandes vidéo évoquant un labeur sisyphéen sont projetés dans l’espace obscurci et transformé de la salle d’exposition.

(+) Lire plus
À laisser et à prendre

Irit Batrsy, view fro, the exhibition To Leave and to Take, 1997. Photo : Denis Farley

Irit Batsry est une artiste de réputation internationale vivant à New York qui réalise des vidéos et des installations depuis 1981. Son travail a été présenté dans des musées, des festivals, et à la télévision de trente pays différents. Elle utilise des images qui relèvent de la peinture et de textes poétiques afin de questionner les notions de perception, de langage, de mémoire et d’identité. C’est la première fois qu’elle conçoit et présente une installation au Canada. Ses bandes vidéos on été vues, à Montréal, au Festival international du nouveau cinéma et des nouveaux médias (1987, 1988, 1996) et à la Manifestation Internationale Vidéo et Art Électronique (1995, 1997).

http://iritbatsry.com/

Valérie Lamontagne est critique d’art, conservatrice indépendante et artiste. Ses textes ont été publiés dans les revues d’art telles C, Mix Magazine, Etc Montréal et Parachute. Elle a organisé en collaboration les expositions The Space Between II au Centre Saidye Bronfman (1995) et Compact Abundance présentée chez articule (1996). Elle était commissaire de l’exposition Cultures hybrides : oeuvres de Mexico et Montréal à OBORO (1997). Elle poursuit présentement une Maîtrise en beaux-arts à l’Université Concordia.