Nayla Dabaji Documentaire en dérive

Date(s) : 30 nov au 11 déc 2020

Résidence

Nayla Dabaji, Documentaire en dérive, 2019

Documentaire en dérive explore le processus ayant mené à la création de l’œuvre vidéo Boomerang (2019). Dans celle-ci, une promenade au bord de la mer ravive le souvenir d’une conversation avec un ami dans les montagnes, à l’aube; un souvenir qui émerge peu à peu pour ensuite se retrouver emprisonné derrière l’écran d’un journal télévisé. Ce projet puise son inspiration dans l’idée du décalage, celui qui est engendré par les délais de la transmission électronique, dû à un écart son/lumière, ainsi que celui qui résulte de l’actualisation du passé par la mémoire. La résidence de l’artiste à OBORO revient sur les éléments déclencheurs de son projet – textuels et sonores – qui questionnent l’apparente instantanéité d’une transmission électronique et se donnent le défi de la rendre visible dans l’espace.

Nayla Dabaji, Documentaire en dérive, 2019

Nayla Dabaji (née à Beyrouth) vit et travaille à Montréal. Elle a étudié les arts visuels au Liban, les arts médiatiques au Québec et rassemble dans ses projets plusieurs pratiques comme la photographie, l’installation, l’art vidéo, l’art action et l’écriture. Elle a été lauréate de la résidence Empreintes au Musée des Beaux-Arts de Montréal en 2020.

nayladabaji.com